SERUE « sort du bois » et participe à l’aménagement du quartier fluvial de Huningue sur le Rhin.

Associée à SORTONS DU BOIS, Paysagiste-Urbaniste-Architecte, le projet que vient de remporter SERUE Ingénierie consiste en l’aménagement du nouveau Quartier Fluvial à Huningue, au bord du Rhin, qui fera office de nouvelle Porte de France au pied de la passerelle des Trois Pays, reliant Huningue à Weil-am-Rhein en Allemagne.

SERUE Ingénierie, mandataire de l’équipe, assurera une mission de maîtrise d’œuvre complète en tant que bureau d’études Voirie et Réseaux Divers.

Le projet porte sur un aménagement mixte fonctionnellement et sera élaboré dans une démarche durable. Il a pour ambition de renforcer le centre-ville de Huningue, de positionner la ville au sein de l’agglomération trinationale de Bâle, de favoriser le développement urbain de la ville, de contribuer à son rayonnement et à son développement économique.

Le projet doit également contribuer à l’amélioration du cadre de vie des Huninguois avec la mise en valeur des berges du Rhin et du paysage lié au fleuve, qui constituent des atouts majeurs pour la commune. Il s’inscrit dans la vision paysagère d’ensemble validée dans le cadre de la démarche         « 3Land » et dans la dynamique de création de la « voie verte » cyclable transfrontalière entre          Huningue et Bâle.

Le projet s’étend sur 6 hectares et le montant des travaux est estimé à 4,5 M€ HT.

Un nouveau « nid » pour accueillir les griffons du 1er régiment d’infanterie basé à Sarrebourg.

Dans le cadre de la réhabilitation de l’atelier NTI1 du Quartier Cholesky sur le site du 1er Régiment d’Infanterie à SARREBOURG, le Ministère des Armées / Etablissement du Service d’Infrastructure de la Défense de Metz a confié à SERUE Ingénierie une mission de maîtrise d’œuvre complète ainsi que la mission d’Ordonnancement Pilotage et Coordination.

L’équipe de maitrise d’œuvre est pilotée par l’agence d’architectes D.R.L.W., associée également à GEOTEC et EURO SOUND PROJECT.

Le montant des travaux est estimé à 2,6 M€ HT pour une surface d’environ 1000 m² de construction neuve (déconstruction-reconstruction), 1700 m² d’existants et 700 m² d’espaces extérieurs.

L’enjeu majeur de cette opération est de préparer l’atelier existant à l’accueil des nouveaux blindés lourds sur roues dénommés Griffon ou VBMR (Véhicule Blindé Multi-Rôles). La réhabilitation de l’atelier et de ses abords devra répondre aux exigences spécifiques de maintenance de ces véhicules modernes, dans de bonnes conditions de travail, en cohérence avec les activités préexistantes.

Le projet s’est articulé autour de cinq objectifs prioritaires :

  1. Créer une architecture adaptée et intégrée au site.
  2. Réaliser des locaux et des équipements très fonctionnels (extension de plain-pied, entrée vitrée, articulation autour de deux circulations).
  3. Offrir un environnement de travail optimisé et sécurisé (bonne luminosité naturelle, régulation de l’acoustique des grands volumes, évacuation fluide en cas d’incident).
  4. Proposer des espaces extérieurs clairs (optimisation des dénivelés existants, création d’un nouveau parking à proximité).
  5. Garantir le budget du projet dans le respect du programme et de la qualité environnementale demandés (rénovation thermique de l’enveloppe existante).

Reconversion du site de la brasserie Fischer en groupe scolaire : SERUE fait mousser le BIM.

La reconversion de l’ancienne brasserie Fischer laissera place à un nouveau quartier convivial et novateur composé de logements, de commerces, d’un complexe cinématographique et d’une école moderne.

En groupement avec EIFFAGE Construction, TOA Architectes, Panoptique, COFELY, ECHOES et ESP, SERUE Ingénierie assurera le rôle de bureau d’études techniques pour les spécialités Structures, Fluides, Electricité, VRD et la mission de Sécurité des Systèmes Incendie pour la construction de la future école Simone Veil.

L’école accueillera 5 classes de maternelle et 9 classes d’élémentaire ainsi que des locaux dédiés aux activités périscolaires et de restauration et 3 cours de récréation.

Ce projet, dont l’ouverture est prévue pour la rentrée 2019 s’étend sur une surface d’environ       4 000 m² pour un montant des travaux avoisinant les 12 M€ HT.

Le groupement aura à sa charge la Conception et Réalisation du bâtiment mais également son Entretien et Maintenance pour une durée de 6 ans avec une option pour l’étendre à 12 ans.

Le projet sera réalisé, tant en phase études qu’en phase travaux, avec une maquette numérique BIM.

Des normes ont également été mises en place pour que l’école décroche le nouveau label E+C- (énergie positive et réduction carbone), issu de la loi de transition énergique pour la croissance verte.