Transformation des locaux du laboratoire et du service de radiologie au centre hospitalier de Wissembourg (Bas-Rhin)

SERUE Ingénierie a assuré une mission de Bureau d’Études Techniques en Structures, ainsi que la mission « Ordonnancement, Pilotage et Coordination » sur ce projet. Le LEAN Chantier a été appliqué afin de répondre à un délai très contraint dans un environnement hospitalier en pleine crise Covid. Le LEAN Chantier a ainsi permis d’optimiser l’organisation et le déroulement des travaux.

Le Centre Hospitalier de Wissembourg a entrepris la réhabilitation de son laboratoire et de son service de radiologie.

Les différents espaces du lieu ont été redistribués et réaménagés : certaines salles ont été agrandies, de nouveaux locaux ont été créés tandis que d’autres, devenus inutiles, ont été supprimés. L’accueil notamment a été déplacé et une extension permettant l’installation d’une IRM a été créée.

Les principales tâches de l’OPC ont été de créer les plannings, d’organiser les phasages du chantier et d’effectuer le suivi OPC d’une douzaine de lots. L’organisation du chantier avait pour but de minimiser l’impact des travaux sur le fonctionnement des services de l’hôpital.

Cette « opération tiroir » a généré un phasage très fin et compliqué : le chantier a été décomposé en différentes zones qui ont été traitées une à une. Chaque espace achevé permettant d’accueillir les matériels et personnels d’un autre espace et ainsi de démarrer les travaux de ce dernier.

Le logiciel de planification collaboratif Teamoty Scheduling a été utilisé afin de créer des plannings géotemporels. Des phasages spatio-temporels ont également été mis en place ainsi que des « Last Planner Systrem » : semainier de travaux visuel par semaine, par entreprise et par phase. Ces derniers recensent les dates d’intervention de chaque lot et ont été installés sur le chantier puis visés toutes les semaines lors des réunions.

Des indicateurs ont été mis en place afin de mesurer l’avancement du chantier, le taux de promesses tenues, le taux de présence en réunion, mais aussi de recenser les points bloquants.

S’agissant d’une réhabilitation, les plans fournis lors des études étaient rares et incomplets. Des imprévus ont été rencontrés en cours d’opération ce qui a nécessité des modifications et adaptations et donc une potentielle prolongation des délais.

Néanmoins, il n’était pas envisageable de prendre du retard dans les travaux car une date de restitution avait été fixée pour chaque zone, dont une mise en service du nouvel IRM, et les décaler aurait perturbé l’activité de l’hôpital et la prise en charge des patients.
En outre, le matériel de radiologie et d’IRM ne pouvant être recalibrés que par des prestataires extérieurs, des rendez-vous avaient été pris de longues dates (avant le démarrage de l’opération pour l’IRM) et ne pouvaient être ajournés car les premiers patients devaient bénéficier de ces équipements immédiatement après.

En définitive, les travaux ont été réalisés en seulement 6 mois, soit en un temps record.

L’enjeu majeur de ce projet a été de réaliser les travaux en site occupé sensible, sans perturber ni le fonctionnement de l’hôpital, ni l’accueil des patients.
Il a fallu limiter au maximum les nuisances sonores et les émanations de poussière et permettre la continuité de l’accès aux soins.

Fiche technique

Maître d'ouvrage

Centre Hospitalier Intercommunal de la Lauter

Architecte

-NC

budget
Date de mise en service

2021

caractéristiques

Chantier sur site occupé.
Travaux de réhabilitation Service de radiologie : 1 290 m2 Laboratoire médical : 550 m2

Santé - Laboratoire et du service de radiologie au centre hospitalier de Wissembourg (67) - SERUE Ingénierie
Un projet complexe, dans un environnement extrêmement contraignant que nous avons développé avec nos partenaires dans « l’espace et le temps », avec un haut niveau de qualité. Une belle démonstration de l’efficacité du LEAN Chantier
Santé - Laboratoire et du service de radiologie au centre hospitalier de Wissembourg (67) - SERUE Ingénierie
L’enjeu majeur de ce projet a été de réaliser les travaux en site occupé sensible, sans perturber ni le fonctionnement de l’hôpital, ni l’accueil des patients. Il a fallu limiter au maximum les nuisances sonores et les émanations de poussière et permettre la continuité de l’accès aux soins.
Santé - Laboratoire et du service de radiologie au centre hospitalier de Wissembourg (67) - SERUE Ingénierie
Le matériel de radiologie et d’IRM ne pouvant être recalibrés que par des prestataires extérieurs, des rendez-vous avaient été pris de longues dates et ne pouvaient être ajournés car les premiers patients devaient bénéficier de ces équipements immédiatement après.