Création d’une nouvelle déchèterie sur la commune de Biesheim dans le Haut-Rhin (68)

SERUE Ingénierie assure une mission complète de Maîtrise d’oeuvre sur ce projet, en partenariat avec HEXA Ingénierie pour le montage du dossier ICPE étant donné la nature du projet.
Structures, Électricité, Climatisation Ventilation, Chauffage, Sanitaire, VRD, Économie de la construction. Démarche HQE.

La Communauté de Communes Pays Rhin-Brisach a pour objectif de construire une nouvelle déchèterie pour la partie « nord » du territoire ; la partie « sud » étant couverte par une nouvelle déchèterie intercommunale à Blodelsheim depuis le début d’année 2017.

La partie « nord » comprend la Bande Rhénane depuis la commune de Balgau, Heiteren et Dessenheim au sud jusqu’à la commune d’Artzenheim au nord.

Le « réseau nord de déchèteries » est actuellement composé de plusieurs plateformes (Dessenheim – Heiteren – Biesheim) à l’échelle du projet.
Ce réseau est complété par des points verts (Kunheim – Appenwihr – Wolfgantzen – Vogelgrun – Volgelsheim et Algolsheim) qui sont principalement situés au centre du territoire de la CCPRB.

La CCPRB projette de construire une nouvelle déchèterie intercommunale en remplacement du « réseau nord de déchèteries ».

Les projections réalisées dans le cadre de l’élaboration du PLUi font état d’une population de 40 000 habitants à l’horizon 2025, ce qui représente une augmentation de 23 %.

Nouvel établissement psychiatrique à Strasbourg-Cronenbourg (67).

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet, ainsi que les missions EXE, Ordonnancement, Pilotage et Coordination (OPC), Coordination des Systèmes de Sécurité Incendie (CSSI), Haute Qualité Environnementale (HQE), et calcul des Coûts d’Exploitation et de Maintenance.

En plus de sa qualité architecturale, le projet se distingue par ses spécificités techniques.

Après plusieurs études comparatives, le maître d’ouvrage a retenu le raccordement sur le réseau de chaleur du quartier, géré par CUS Habitat. Il a cependant été prévu de pouvoir aménager dans le futur une chaufferie complète au gaz, au sein de la sous-station actuelle. Le bâtiment est chauffé par le biais d’un plancher chauffant (réversible l’été). Il est ventilé par le biais de 10 centrales de traitement d’air qui disposent d’une pompe à chaleur intégrée et d’un système de récupération des calories de type caloduc. Couplés à une pompe à chaleur (chaud + froid) complémentaire, tous ces systèmes contribuent non seulement à la qualité des espaces pour les patients et les encadrants, mais aussi à la performance énergétique du bâtiment, puisqu’ils sont reliés par un système de GTC (Gestion Technique Centralisée) qui permet à l’exploitant de gérer au mieux la production de chaud ou de froid en fonction des conditions extérieures et des rendements associés des équipements.

Le lot électricité a également été un lot très complexe à appréhender dans la mesure où les exigences du programme étaient très élevées. Il a été prévu un poste de transformation dédié à l’opération, de même qu’un groupe électrogène pour le secours. Tous les éclairages ont été prévus en technologie Led pour réduire les consommations.

Le Studium : la nouvelle bibliothèque Universitaire sur le campus de l’Esplanade à Strasbourg (67)

SERUE Ingénierie a assuré une mission de base en maîtrise d’oeuvre sur ce projet (APS-APD-PRO-ACT-DET-AOR) ainsi que les missions EXE, en tant que Bureau d’Études Techniques Structures, Électricité, Chauffage-Ventilation – Climatisation, Plomberie, Sanitaire, V.R.D. et les missions d’Économie de la Construction et de Coordinateur Sécurité des Systèmes Incendie.

L’opération s’inscrit dans le cadre du projet de Campus Vert.

Les brise-soleil supportés par des coursives métalliques de service ont été disposés de manière à assurer un masque solaire par rapport aux baies vitrées qui se trouvent derrière, ainsi qu’à diffuser le maximum de luminos té à l’intérieur du bâtiment.

La ventilation de l’ensemble du bâtiment est assurée par 7 centrales de traitement d’air double-fl ux à récupération de chaleur.

Les études de projet et d’exécution ainsi que la synthèse ont été réalisées sur le logiciel REVIT en BIM. Cette manière de faire a permis d’assurer une qualité de la synthèse du projet optimale et très en amont des travaux.

LES ÉTUDES DE PROJET ET D’EXÉCUTION AINSI QUE LA SYNTHÈSE
ONT ÉTÉ RÉALISÉES SUR LE LOGICIEL REVIT EN BIM.

Optimisation des performances thermiques et énergétiques du Palais de la Musique et des Congrès à Strasbourg.

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre et d’exécution pour les structures et les fluides de la restructuration lourde et de l’extension du PMC 1.

Le Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, situé place de Bordeaux, comprenait initialement le PMC 1, avec la salle Érasme, réalisé en 1974 et le PMC 2, avec la salle Schweitzer, réalisé en 1988.

Une 1ère tranche de travaux a porté sur le coeur des installations de production de chaud et de froid, ainsi que sur le remplacement de l’ensemble des centrales d’air traitant le bâtiment.

Les améliorations ont permis de réduire par 4 les consommations d’énergie pour le chauffage et la ventilation des locaux, l’ensemble des réseaux de ventilation à haute vitesse ont été conservés pour des raisons budgétaires.

FACTEUR 4 POUR LA REDUCTION
DE LA CONSOMMATION ENERGETIQUE.

Requalification d’un ensemble de bureaux « Le Laboratoire » à Audun-le-Tiche (57)

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet, ainsi que les missions EXE en tant que bureau d’études techniques : Structures – Électricité – Chauffage – Ventilation – Climatisation, V.R.D. et la mission S.S.I.

L’opération consiste en la réhabilitation de l’EPA Alzette Belval « LE LABORATOIRE » qui s’inscrit comme l’un des derniers bâtiments subsistants de l’époque industrielle du site de Micheville à Audun-le-Tiche.

Ce projet a pour vocation d’être le jalon principal du démarrage d’un vaste projet urbain de diversification économique et de reconversion de friches sur le site de Micheville, situé le long de la frontière luxembourgeoise et destiné à contribuer à l’accentuation des flux de personnes à destination du Grand-Duché et au développement transfrontalier et économique.

Le projet respecte l’exigence principale du label BEPOS-Effi nergie 2013.

L’objectif de performance énergétique affi ché est celui d’un « bâtiment zéro énergie » (RT2012 – 100%). Ce niveau de consommation permet de classer le bâtiment en A+ selon la classifi cation DPE (Diagnostic Performance Énergétique).

LE PROJET RESPECTE L’EXIGENCE PRINCIPALE
DU LABEL BEPOS-EFFINERGIE 2013.