Nancy : un tramway « caméléon » qui se fond dans les espaces qu’il traverse pour les mettre en valeur.

L’agglomération de Nancy a structuré son réseau de transport avec la ligne du TVR (Tramway sur Voie Réservée), de Brabois au sud, à la Porte Verte au nord. Cette ligne, à la fois guidée et sur pneus, a fonctionné jusqu’à aujourd’hui. Son renouvellement étant impossible, le choix a été de passer à un mode de tramway ferré et d’adapter son tracé, en prolongeant ou en additionnant d’autres destinations ou même d’autres parcours.

Le passage d’un « mode pneus » à un système ferré va changer la donne. Bombardier_TVR_n°05_STAN_Division_de_Fer
L’objectif est de s’inscrire dans le tracé de l’existant, mais le système sur rails à son propre cahier des charges. Ainsi, les stations seront plus espacées et les emprises au sol déplacées pour répondre aux contraintes de giration.

Mais le mode ferré offre des avantages, comme la végétalisation de la plateforme qui est des plus appréciées, ou la continuité esthétique des matériaux dans les espaces publics traversés. La ligne unique va s’enrichir de nouvelles branches ou prolongations qui permettront de mieux desservir l’agglomération.

pondre à une agglomération de Nancy en pleine mutation.
Image_007 L’arrivée du mode ferré, avec son nouveau tracé, ses nouvelles stations et inter-stations, ce matériel reconnu pour sa plus fiabilité ouvrent d’intéressantes perceptives, des réflexions sur un nouveau projet enthousiasmant.
Il faut dire que l’agglomération a considérablement changé depuis la mise en service du TVR en l’an 2000. De nouveaux pôles d’excellence sont apparus dans les domaines de la recherche, de la santé ou des enseignements supérieurs. Depuis, la ville de Nancy a accueilli le TGV Est, reliant Paris à Strasbourg.

Des quartiers mixtes, logements, bureaux et services ont vu le jour comme Les Rives de la Meurthe et Nancy Grand Cœur. Sans parler des équipements métropolitains qui ont été programmés et réalisés comme le Centre de Congrès.

Redessine-moi la ville !
Image_023 L’agglomération de Nancy est devenue plus riche, plus cohérente, plus dynamique avec la création d’un certain nombre de lieux que le nouveau tramway va enfin pouvoir lier grâce à ses performances et ses nouveaux aménagements. Avec l’effet tramway, ce sera l’ensemble des projets urbains qui pourront en profiter et se dynamiser autour de sa proximité, car le Grand Nancy a beaucoup à développer et à fédérer.

Comme tous les projets tramway, c’est l’occasion de restructuration et requalification des espaces traversés par la réduction de la place allouée à la voiture. Cette mutation est déjà en œuvre avec une appropriation multiple par les piétons : deux exemples majeurs, la place de la gare et la place Stanislas.

Arborer les atouts du mieux vivre dans l’agglomération Nancéenne. Image_081
La qualité de vie des espaces urbains doit s’inscrire dans un dessin d’ensemble, une histoire, une philosophie propre à l’agglomération de Nancy et dans les communes traversées par le tracé.
Le nouveau projet se fera autant dans la grande échelle et les continuités que dans les seuils, détails, spécificités de chaque m2 à aménager. Il sera une réussite, si les lieux et leur identité seront respectés, une forme de considération vis-à-vis des habitants.

Logo_St'artDans le groupement de maitrise d’œuvre ST’ART qui a été constitué pour ce projet, avec SYSTRA, REICHEN et ROBERT & Associés, AMPLITUDES PAYSAGE, TRANSITEC et MARC MIRAM, SERUE Ingénierie assurera les missions de bureau d’étude technique et infrastructures.

Tous les projets de tramway auxquels nous avons collaborés, nous sommes partis d’une feuille blanche. Mais là, le cas est totalement différent, il y a déjà un « dessin », à nous d’en tirer le meilleur parti et lui apporter notre expérience et savoir-faire. Un beau challenge pour les équipes de SERUE Ingénierie.

 

Illustrations : REICHEN et ROBERT & Associés

Avec la Maison Européenne de l’Architecture, un partenariat transfrontalier riche d’enseignements.

La Maison européenne de l’architecture – Rhin supérieur est une association franco-allemande de rayonnement tri national. Créée en 2005, elle est membre du réseau des Maisons de l’architecture et son champ d’action s’étend sur un vaste territoire : l’Alsace (France), le Bade-Wurtemberg (Allemagne) et les deux cantons de Bâle (Suisse).

Depuis plus de 10 ans, la M.E.A. tisse des liens entre voisins.Image_009
Son objectif est de promouvoir la culture architecturale auprès du grand public, en mettant un accent particulier sur la promotion de l’architecture contemporaine. En effet, alors que l’architecture est partout dans notre environnement, l’art qu’elle représente, ainsi que ses professions, restent méconnus. C’est ainsi que la Maison européenne de l’architecture – Rhin supérieur s’adresse à tous : passionnés d’art, cyclistes, cinéphiles, enfants… pour les sensibiliser aux principes à partir desquels peuvent être fondés la ville et le bâti.

L’Europe, c’est un peu notre quotidien !
Aussi, un partenariat entre SERUE Ingénierie et la Maison européenne de l’architecture est des plus naturels. Si nos racines sont alsaciennes, notre esprit est résolument Européen. SERUE Ingénierie est fière d’avoir participé à la construction de notre magnifique Parlement Européen, dans la Capitale Alsacienne sur les bords de l’Ill, où nous assurons en plus la maintenance depuis 6 ans.

Chez SERUE Ingénierie, on aime se jouer des frontières.
Ainsi, nous avons fait franchir le Rhin au tramway de Strasbourg en direction de Kehl en Allemagne, puis la frontière Suisse au sud de l’Alsace à un autre tramway entre Saint-Louis (68) et Bâle en Suisse. Nous avons d’autres projets à l’étude qui concernent les 3 frontières comme le quartier fluviale de Huningue à la croisée des chemins entre la France, l’Allemagne et la Suisse.

Les Journées de l’architecture : du 27 septembre au 31 octobre 2019.

Recherchons un(e) ingénieur(e) Structures.

SERUE Ingénierie recrute aujourd’hui, les talents de demain ! Dans le cadre de notre développement, nous souhaitons nous attacher les compétences d’un(e) ingénieur(e) structures.
Poste à pouvoir de suite sur Strasbourg : professionnel(le) d’un bon niveau, justifiant d’un minimum d’expérience de 5 ans et souhaitant rejoindre une équipe qualifiée sur des projets complexes. Débutant(e) motivé(e) accepté(e).

Profil