Projet Mathis : lotissement de 38 logements en habitat intermédiaire et de maisons individuelles à Bischwiller (67)

SERUE Ingénierie a assuré une mission de base en maîtrise d’oeuvre sur ce projet (APD-PRO-ACT-DET-AOR) ainsi que les missions EXE, en tant que Bureau d’Études Techniques Électricité, Chauffage-Ventilation-Climatisation, Plomberie-Sanitaire et V.R.D.

Localisé en partie basse de la cité de Bischwiller et en rive du Ried, le projet se situe sur le site de l’ancienne entreprise d’horticulture MATHIS.

Afin d’obtenir une diversité de taille de logements tout en mêlant différentes typologies d’habitations, le programme prévoit la création de 5 édifices :

  • Trois immeubles d’habitations collectives, sur 2 niveaux avec combles aménageables, offrant des typologies de logement variées et ouvrant leurs pièces de vie vers le sud.
  • Deux bâtiments regroupant 8 maisons individuelles accolées, en rez-de-chaussée avec combles aménagés, offrant des logements en duplex.

Le style des bâtisses rappellera l’architecture traditionnelle de la ville et la géométrie des rues avoisinantes qui caractérisent la cité de Bischwiller.

Les façades seront enduites d’un crépi traditionnel et d’un bardage en bois massif.

Restructuration de la Bibliothèque Universitaire du Campus Pont de Bois de l’Université de Lille.

SERUE Ingénierie a assuré une mission d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage de programmation sur ce projet en tant que bureau d’études techniques pour les compétences Économie de la construction, Désamiantage, Structures, Sécurité Incendie, Électricité, Chauffage-Ventilation, Plomberie-Sanitaire et VRD.

Le projet vise à doter le Campus Pont de Bois d’une bibliothèque modernisée, « Learning Center », aux fonctions rénovées et étendues, complémentaire des équipements existants et composée des entités fonctionnelles suivantes :

  • des espaces d’accueil et de vie,
  • un lieu d’innovation pédagogique,
  • un lieu d’expositions et de manifestations évènementielles,
  • un lieu de recherche,
  • un espace d’innovation sociale,
  • un point de restauration,
  • un important pôle documentaire,
  • les espaces de travail du personnel et la logistique générale.

La bibliothèque comprend également un important « silo à livres » d’environ 4 500 m² attaché au bâtiment principal et constituant l’entité magasin de conservation.

Les travaux prévoient une réhabilitation lourde de l’ensemble de la bibliothèque, bâtiment principal et silo :

  • désamiantage complet,
  • mise en sécurité incendie, remplacement complet du SSI,
  • rénovation énergétique,
  • rénovation complète de l’aménagement intérieur,
  • remplacement complet des réseaux fluides et électricité,
  • mise en oeuvre d’un traitement climatique spécifique dédié au « silo à livres ».

Parking Relais d’une capacité de 740 places à proximité de la gare de Saint-Louis (68).

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Pôle d’Échanges Multimodal en gare de Saint-Louis.
SERUE Ingénierie, mandataire du groupement de Maîtrise d’Oeuvre dont l’architecte était Albert GRANDADAM, a assuré une mission de Base de Maîtrise d’Oeuvre selon la loi MOP, complétée par les missions EXE et OPC.

Le projet a consisté en la réalisation d’un parking de 740 places réparties entre le rez-de-chaussée, les 4 niveaux courants et le niveau 5 qui est une terrasse stationnée. Il comprend également un local de repos pour les chauffeurs de tramway, un parc à vélos, un local pour le chef de parc de l’exploitant et des sanitaires publics.

La complexité de la conception a résidé dans le fait qu’il a fallu conjuguer la prise en considération des efforts sismiques d’un ouvrage en zone 4 (zone sismique la plus contraignante de France Métropolitaine) dans les dimensionnements des structures, avec les contraintes de fonctionnalité d’un parking moderne et fonctionnel, c’est-à-dire où les porteurs sont en fond de place (pour ne pas gêner les manoeuvres) et où on «voit loin» (pour trouver une place ou rejoindre une issue de secours).

Du point de vue du chantier, les plus grandes diffi cultés ont été d’orchestrer les contraintes liées à la proximité des voies SNCF (surveillance de la stabilité des voies lors de la réalisation des fondations du parking les plus proches), les contraintes de simultanéité du chantier du tramway juste à côté, la nécessité de faire des fondations profondes et de respecter un planning relativement serré.
Le challenge a pu être tenu, grâce à la mise en place chez SERUE Ingénierie, d’une équipe de 2 ingénieurs qualifi és pour la DET et l’OPC.