Extension et réhabilitation de la salle de la Bruche – Gymnase multisport à Holtzheim (67).

SERUE Ingénierie a assuré, en tant que BET sur les spécialités Structure, Fluides, Électricité et VRD, une mission de base en maîtrise d’oeuvre sur ce projet, ainsi qu’une mission EXE, la Coordination des Systèmes de Sécurité Incendie (CSSI) et les études thermodynamiques (ETD).

Le projet consiste en une extension de la salle de la Bruche existante, datant des années 1980 pour y adjoindre une salle de sport dédiée au basket avec tribunes, vestiaires et salle de réception. Le projet est constitué :

D’une salle de sport : 

  • gradins fixes (325 personnes) ;
  • salle sportive sur parquet ;
  • locaux de rangement pour agrès.

Ses équipements annexes :

  • salle de réception ;
  • vestiaires et sanitaires sportifs ;
  • infirmerie ;
  • rangements.

Il y a aussi la réhabilitation d’une partie de la salle existante pour créer un local associatif.

Le projet est composé d’une infrastructure en béton armé surmonté d’une structure mixte béton / charpente métallique. L’enveloppe est constituée d’une couverture
d’un bardage double peau et polycarbonate.

Les aménagements intérieurs sont largement traités en bois, définissant des ambiances riches et chaudes.

Restructuration du gymnase dit « du Pont Rouge » du Lycée Blaise Pascal à Colmar (68).

SERUE Ingénierie a assuré une mission de base+EXE en maîtrise d’oeuvre (lots techniques) sur ce projet, ainsi que la Coordination des Systèmes de Sécurité Incendie (CSSI).

Le projet prévoit la restructuration lourde du gymnase dit « du Pont Rouge » datant des années 1960 et devenu vétuste.

La reprise de l’ensemble du clos et du couvert (couverture, isolation extérieure, menuiseries) et le remplacement des installations techniques obsolètes et énergivores constituent le socle de cette opération.

Afin de garder la cohérence de l’architecture existante, l’aspect extérieur du gymnase est conservé, de même que les dimensions/proportions des fenêtres et ouvertures existantes.

La façade vitrée côté aire d’évolution entièrement remaniée, présente une partie basse en maçonnerie assurant la solidité et la pérennité nécessaire aux contraintes des jeux de balles. La partie haute est réalisée en polycarbonate double-peau apportant une grande luminosité à la salle tout en alliant solidité, légèreté et faible coût.

Une remise en peinture des murs intérieurs de la salle de sport apporte de la fraicheur et du dynamisme au lieu. Les ambiances sont travaillées de manière à apporter le plus de clarté possible aux espaces traités.

Réalisation d’un ensemble sportif complet attenant au stade Michel Walter à Strasbourg (67)

©AIRDIASOL_DSC_4621 - carréSERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet, ainsi que les missions EXE en tant que bureau d’études techniques Structures, Electricité, Chauffage Ventilation Climatisation, V.R.D. et la mission Ordonnancement, Pilotage et Coordination (OPC).

Le projet de construction des vestiaires et clubhouses comprend la réalisation d’un ensemble sportif complet, situé entre l’allée Reuss et la rue de la Klebsau et cela, en cohérence avec l’urbanisation globale du secteur.

Cet équipement permet notamment d’héberger deux associations de football qui conserveront leur identité dans un clubhouse dédié mais qui partageront les vestiaires. Ce projet a pour objectif de revaloriser les infrastructures sportives en vue de favoriser le développement des pratiques sportives et de soutenir l’action des clubs du secteur.

À l’extérieur, le projet prévoit :

  • l’éclairage du terrain d’honneur en herbe,
  • la construction d’un nouveau terrain de football à 11 en gazon synthétique avec éclairage,
  • la construction d’un nouveau terrain synthétique de football à 9 également  destiné à être utilisé en accès libre.

Les travaux ont été séparés en 2 phases :

  • 1ère phase à l’avant du chantier au RDC (4 vestiaires + locaux ménages et rangements),
  • 2ème phase à l’arrière du bâtiment au RDC (infirmerie) + à l’étage R+1 (2 grands vestiaires + sanitaires),
  • les OPR pour fi n 2015 puis la réception du projet pour février 2016.