Conception et réalisation d’un parking de 579 places sur le site de la société Merck Millipore SAS à Molsheim (67).

SERUE Ingénierie est mandataire du groupement de maîtrise d’œuvre, avec Lama Architectes co-traitant, et assure le rôle de BET structures y compris modélisation parasismique, Fluides (CVC/Sanitaire), Sprinkler, Électricité courants forts et faibles, VRD – Économiste de la construction – Directeur de chantier TCE – Pilote OPC.

Suite à la notification du contrat de maîtrise d’œuvre, le groupement a réussi en 7 mois (dont 2 en confinement total) à « passer de la page blanche »  à un chantier qui démarre avec 100 % de marchés de travaux notifiés aux entreprises et avec un budget respecté.
Le challenge a pu être tenu grâce à la mobilisation exemplaire de l’équipe projet de SERUE Ingénierie, la collaboration parfaite avec Lama Architectes et également grâce aux échanges réguliers avec la Maîtrise d’Ouvrage qui ont permis de réduire à moins d’une semaine les délais de validation de chaque phase d’études.
Le projet consiste en la réalisation de 579 places de parking réparties entre le rez-de-chaussée, 4 étages courants et une toiture stationnée. Conçu selon les règles ERP de type PS, le parking a les spécificités suivantes :

  • Il est fondé sur des pieux et dispose d’une superstructure en béton armé sans joint de dilatation bien que sa longueur soit supérieure à 49 m.
  • La rampe est couverte au dernier étage par une couverture en plaque translucide posée sur une ossature métallique.
  • Tous les éléments porteurs sont repoussés en fond de place.
  • Il est protégé par un système automatique d’extinction des feux (Sprinkler), lié à des impératifs de sécurité propre au groupe Merck.
  • Il dispose de 200 m2 de locaux sociaux et de sécurité (une salle de formation, un accueil, un poste de sécurité pour tout le site de Molsheim, des vestiaires et sanitaires, des locaux de repos pour les chauffeurs poids lourds).
  • Il est équipé d’un système de barrièrage et de comptage des véhicules.
  • Il comprend 4 bornes de recharge électrique avec la possibilité d’étendre ce nombre à 20 % des places de parking.
  • Les structures sont dimensionnées pour accueillir au dernier niveau des panneaux photovoltaïques et leurs ossatures porteuses.
  • Il comprend 2 ascenseurs de 630 kg.

Réalisation d’un parking silo sur le nouveau campus médical RHENA à Strasbourg (67).

Au sein du groupement de Maîtrise d’OEuvre, SERUE Ingénierie a le rôle de Bureau d’Études en Structures, Fondations Spéciales, Électricité Courants Forts et Faibles, Équipements de Parking, Fluides, et Voirie / Réseaux Divers, et a largement participé à la conception de la Sécurité Incendie de l’ouvrage.

La clinique RHENA, par le biais de la « SCI ADASSA et Ets DIACONESSES », a confié à SERUE Ingénierie et à Lama Architectes une mission de maîtrise d’oeuvre pour la conception et le suivi de la réalisation d’un parking en ouvrage de 677 places, complétées par 54 places de plein pied ; soit un total de 731 places.

À noter également que l’entreprise titulaire du lot gros oeuvre / fondations spéciales a confi é à SERUE Ingénierie la mission d’exécution + listes de fer (y compris modélisation sismique d’exécution).

Le projet est situé « rue Catherine Kany », sur le campus médical RHENA, dans le quartier du Port du Rhin à Strasbourg.

Le parking comprend :

  • un rez-de-chaussée avec des places PMR, des places famille, des places pour véhicules électriques, et un salon d’attente pour les patients ;
  • 4 étages courants ;
  • un dernier étage en « toiture parking » ;
  • 2 cages d’escalier, dont une comporte aussi 2 ascenseurs ;
  • une double rampe, composée de 2 hélices imbriquées l’une dans l’autre.

Réalisation d’un parking souterrain et aménagement dessus d’un parc public, place de la Montagne Verte à Colmar (68).

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet, les missions exécution en tant que bureau d’études techniques Structures, Électricité, Sanitaire, Chauffage, Ventilation, Climatisation, VRD, ainsi que la mission CEM.

La Ville de Colmar applique depuis quelques années une politique de revalorisation de son centre-ville. C’est dans ces circonstances qu’a vu le jour le projet d’aménagement d’un parc public avec construction d’un parking
souterrain place de la Montagne Verte.

Représentant le dernier espace libre du centre historique, le site de la Montagne Verte constitue le nouveau poumon vert de la ville.

L’objectif du projet a été d’apporter un souffl e nouveau au lieu par :

  • la création d’aménagements paysagers de grande qualité, présentant une importante diversité végétale et fl orale,
  • la réorganisation spatiale complète de la place et la clarifi cation des cheminements,
  • l’organisation d’un lieu de rencontre (espaces de détente, aires de jeux, …), apportant une forte attractivité au site.

Outre l’accompagnement et de la mise en valeur des équipements, les enjeux de ce programme ont notamment résidé dans :

  • la taille de l’espace, représentant un peu plus d’un ha,
  • l’appropriation du lieu par les habitants,
  • sa fonction de porte d’entrée de la Ville,
  • l’intégration de la nature en ville et le développement de la biodiversité.

La conception du projet a dû tenir compte de la proximité des avoisinants tels que les habitations, la médiathèque et un gymnase, ainsi que de la présence de la nappe phréatique. En effet, le niveau de l’eau dans le sol est susceptible de remonter à moins de 3 mètres de la surface topographique.

Parking Relais d’une capacité de 740 places à proximité de la gare de Saint-Louis (68).

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Pôle d’Échanges Multimodal en gare de Saint-Louis.
SERUE Ingénierie, mandataire du groupement de Maîtrise d’Oeuvre dont l’architecte était Albert GRANDADAM, a assuré une mission de Base de Maîtrise d’Oeuvre selon la loi MOP, complétée par les missions EXE et OPC.

Le projet a consisté en la réalisation d’un parking de 740 places réparties entre le rez-de-chaussée, les 4 niveaux courants et le niveau 5 qui est une terrasse stationnée. Il comprend également un local de repos pour les chauffeurs de tramway, un parc à vélos, un local pour le chef de parc de l’exploitant et des sanitaires publics.

La complexité de la conception a résidé dans le fait qu’il a fallu conjuguer la prise en considération des efforts sismiques d’un ouvrage en zone 4 (zone sismique la plus contraignante de France Métropolitaine) dans les dimensionnements des structures, avec les contraintes de fonctionnalité d’un parking moderne et fonctionnel, c’est-à-dire où les porteurs sont en fond de place (pour ne pas gêner les manoeuvres) et où on «voit loin» (pour trouver une place ou rejoindre une issue de secours).

Du point de vue du chantier, les plus grandes diffi cultés ont été d’orchestrer les contraintes liées à la proximité des voies SNCF (surveillance de la stabilité des voies lors de la réalisation des fondations du parking les plus proches), les contraintes de simultanéité du chantier du tramway juste à côté, la nécessité de faire des fondations profondes et de respecter un planning relativement serré.
Le challenge a pu être tenu, grâce à la mise en place chez SERUE Ingénierie, d’une équipe de 2 ingénieurs qualifi és pour la DET et l’OPC.

Parking silo aérien dans le cadre du programme « l’îlot bois » développé par la ville Strasbourg et l’Eurométropole (67).

SERUE Ingénierie a assuré pour Bouygues Immobilier une mission de conception complète d’Esquisse, Avant-Projet et Projet (+ Dossier de Consultation des Entreprises) pour tous les lots techniques et le lot second oeuvre également.

Pour la phase chantier, SERUE a réalisé les études d’Exécution, y compris modélisation sismique, pour l’entreprise titulaire du lot Fondations Spéciales / Gros oeuvre.

Dans le cadre de la démarche EcoCité « Strasbourg métropole des Deux Rives », la ville et l’Eurométropole de Strasbourg ont comme projet un îlot résidentiel bois sur le site du Port du Rhin, dans le projet urbain des Deux Rives, à proximité du jardin du même nom.

Cet îlot bois et biosourcé à bilan bas carbone a pour objectif d’expérimenter la construction d’un îlot de grande taille utilisant au maximum les matériaux bois, notamment pour la structure.

C’est dans ce contexte qu’a vu le jour un parking silo aérien de 341 places, porté par Bouygues Immobilier et qui regroupe toutes les places de stationnement des 4 promoteurs de l’îlot résidentiel. En effet, les contraintes de site étaient telles qu’il n’était pas envisageable de faire des places de stationnement enterrées sous les immeubles de logements.