Indus_IKEA_1

Plate-forme logistique IKEA à Nancy pour l’Espagne et le Portugal

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet, y compris l’Ordonnancement, la Planification et la Coordination.

Le projet consiste au réaménagement de deux quais ferroviaires en 14 quais poids-lourds, pour le déchargement et le chargement des marchandises. Les travaux ont nécessité des interventions lourdes à l’extérieur comme à l’intérieur de l’entrepôt.

Les voies ferrées extérieures ont été restructurées (embranchements ferroviaires compris) et des bassins d’infiltration d’eaux pluviales ont été créés. Les eaux pluviales s’écoulent dans un séparateur à hydrocarbure lamellaire, puis vers les bassins d’infiltration avant d’être rejetées dans la nappe phréatique ou Le Woippy, ruisseau bordant le site.

Par ailleurs, un local de chargement de batteries en remplacement des deux existants a été aménagé en extension du dépôt. Il est destiné à accueillir les modules de chargement des batteries des chariots élévateurs. La puissance installée est de 515 kVA, desservie par 1 600 mètres de câbles 400 mm2.

Les batteries sont manipulées par un pont roulant. L’écoulement des eaux de ce local se fait vers un bac de rétention d’acide. Des dispositifs de secours ont été installés (rince-oeil, douche de secours, etc.).

Des bureaux ont été créés dans les anciens locaux techniques sur une surface de 600 m2. L’ensemble de l’opération a été phasée en opération à tiroirs de façon à ne jamais perturber l’activité du site.

Indust_eolienne_1

Parc Éolien de Fruges (Pas de Calais)

SERUE Ingénierie a assuré une mission d’assistance technique à la maîtrise d’ouvrage pour l’ensemble du projet, sans conception des ouvrages, comportant les missions DCE/ACT (consultation des bureaux de contrôle, missions SPS et entreprises), DET, AOR et OPC.

Ce parc est constitué de 70 éoliennes, réparties en 16 parcs de 4 à 5 éoliennes chacun. Les semelles de fondation ont un diamètre de 20 m reçoivent 400 m3 de béton et 45 tonnes d’acier soit près de 28000 m3 de béton à mettre en oeuvre, avec une précision horizontale de quelques millimètres pour satisfaire à la verticalité des mats.

La puissance de chacune des éoliennes est de 2 MW. Leur axe de rotation est situé à 84 m de hauteur et les pales font 35 m de rayon.

Un local technique a été construit pour chaque parc. Il intègre le transformateur électrique qui assure la distribution de l’énergie vers le réseau EDF. Il assure également la gestion des éoliennes (dysfonctionnement, alerte en cas de panne, etc.).

Un ascenseur électrique est placé à l’intérieur du fût de chaque éolienne : il permet d’accéder à une plate-forme à partir de laquelle sont effectuées les opérations de maintenance de la nacelle, des pâles et du rotor.

Chaque éolienne fait l’objet de tests et d’essais pendant un mois avant d’être connectée, via le local technique, au réseau EDF.

Indus_Kibtzenau_3

Dépôt-atelier de la Compagnie des Transports Strasbourgeois Site de la Kibitzenau

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre pour les structures et les VRD. Elle a assuré la mission de conception pour le second oeuvre,de coordination des systèmes de sécurité incendie et de synthèse.

Le site accueille : un bâtiment d’administration et d’exploitation, un restaurant d’entreprise (110 places), un bâtiment social, des ateliers de réparation bus et tram, des stations services bus (gasoil et Gaz Naturel Comprimé à 200 bars) et tram, une voie d’essai des tramways de 600 m, des remisages bus (125 bus) et tram (50 rames), un parking pour les véhicules du personnel de 190 places, et une sous-station électrique.

Des panneaux photovoltaïques sont intégrés sur le mur du remisage.

Ils permettent de produire du courant électrique utilisé pour le site et revendu à Electricité de Strasbourg. Leur production annuelle sera équivalente à la consommation de 16 foyers. Des panneaux solaires destinés à produire l’eau chaude sanitaire consommée sur le site ont été mis en place en toiture du restaurant et de l’atelier mixte.

L’ensemble des ateliers est placé sous surveillance électronique de détection gaz et feu. Ces systèmes pilotent la ventilation et la mise hors tension des locaux en cas de déclenchement d’une anomalie.

Tous les bâtiments ont été calculés pour résister aux séismes.

Le terrain de l’atelier a fait l’objet d’une vibroflottation, pour compacter les sols sous les points d’appui des fondations.

Le site est protégé par un dispositif de surveillance vidéo et d’une barrière périphérique infrarouge qui permettra de détecter toute intrusion.