Reconversion de l’ancienne synagogue en réserve du musée Westercamp et des archives municipales de Wissembourg (67).

SERUE Ingénierie a assuré une mission de base en maîtrise d’oeuvre sur ce projet, ainsi qu’une mission EXE et la Coordination des Systèmes de Sécurité Incendie (CSSI) – Services concernés : ST, FL, EL, VRD – Mission STD.

L’opération concerne la création d’un équipement mutualisé, comprenant les archives municipales et une partie des réserves du musée Westercamp, à travers la restructuration/extension de l’ancienne synagogue de Wissembourg.

L’ancienne synagogue est au centre du projet car le volume contient l’espace d’accueil au public, un espace de consultation des oeuvres et un espace d’exposition temporaire. Un nouveau bâtiment est adossé à l’existant,
cette extension abrite les réserves et archives, ainsi qu’une salle de traitement des oeuvres pour le travail des conservateurs.

Les éléments symboliques ornant la façade et les boiseries ornant la salle de lecture de la synagogue sont conservés afi n de préserver l’identité du lieu.
Le nouveau bâtiment revêt des façades opaques et un aspect massif donnant un effet « coffre-fort ».

L’assemblage de ces 2 architectures renforce leurs identités et leur complémentarité, ce qui les rend indissociables l’une de l’autre.

Reconstruction de l’Espace de la CRAY à Voujeaucourt dans le Doubs (25).

SERUE Ingénierie a assuré, en tant que BET, sur les spécialités Structure, Fluides, Électricité et VRD, une mission de base en maîtrise d’oeuvre sur ce projet, ainsi qu’une mission EXE, la mission « Ordonnancement, Pilotage et Coordination », la Coordination des Systèmes de Sécurité Incendie (CSSI) et les études thermodynamiques (ETD).

Le projet consiste en la reconstruction de la salle de spectacles ARCOPOLIS située sur les berges du Doubs dans la zone artisanale de la Cray à Voujeaucourt, inaugurée en 1989 et détruite par un incendie le 13 avril 2015.
Le but est de construire un nouvel équipement plurifonctionnel permettant, en association avec les autres salles communales, de répondre à l’ensemble des besoins en matière festive, culturelle et sportive :

Une salle à vocation principalement festive et culturelle, avec scène démontable 550 m2 :
• et gradins mobiles (option), d’une capacité de 250 personnes ;
• configuration théâtre, concerts ou conférences 500 personnes ;
• configuration dîner dansant, dîner spectacle 300 personnes ;
• cloison mobile permettant de scinder la salle en 1/3 – 2/3.
Ses équipements annexes :
• un bar donnant dans le hall et la salle ;
• des sanitaires publics ;
• un office pour 300 repas ;
• des loges et sanitaires ;
• des espaces de rangement.

Une capacité de stationnement à proximité pour environ 200 véhicules.

Le Studium : la nouvelle bibliothèque Universitaire sur le campus de l’Esplanade à Strasbourg

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’œuvre sur ce projet, ainsi que les missions d’execution en tant que bureau d’études techniques Structures, Electricite, Chauffage-Ventilation-Climatisation, V.R.D. et les missions d’Economie de la Construction et de coordinateur Securitédes Systèmes Incendie.

La nouvelle bibliothèque universitaire le Studium, s’installe le long du boulevard de la Victoire, à l’interface du Campus Historique et du Campus de l’Esplanade, sur la parcelle de l’ancienne bibliothèque Blaise Pascal qui est démolie.

Ainsi le bâtiment marquera l’entrée du Campus depuis la ville, il sera sa première perception.

Cette situation urbaine exceptionnelle, fait du projet, au-delà de son programme lui- même, un signal urbain fort, qui marquera la présence de l’Université et l’inscrira dans la modernité.

L’opération s’inscrit dans le cadre du projet de Campus Vert qui a notamment permis la requalification de l’avenue Blaise Pascal. Il viendra ainsi achever le programme de restructuration et devra donc, à ce titre, être exemplaire.

Les courbes formées par les brise-soleil verticaux donnent la première perception du bâtiment.

Ces brise-soleil supportés par des coursives métalliques de service ont été disposés de manière à assurer un masque solaire par rapport aux baies vitrées qui se trouvent derrière, ainsi qu’à diffuser le maximum de luminosité à l’intérieur du bâtiment.