Restructuration et réhabilitation de l’ancien Hôtel des Postes dans le quartier de la « Neustadt » à Strasbourg.

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet, les missions exécution en tant que bureau d’études techniques Structures, Électricité, Sanitaire, Chauffage, Ventilation, Climatisation, VRD et STD. Projet réalisé en maquette numérique BIM.

L’opération portée par Bouygues Immobilier consiste en la restructuration de l’Hôtel des Postes à Strasbourg.

Avant son rachat par Bouygues Immobilier à Poste Immo, le bâtiment accueillait les bureaux de la Direction Régionale de La Poste, de même qu’un bureau de Poste et les locaux associés (centre de tri, locaux sociaux, notamment).

Le projet consiste en la restructuration de 20 000 m² de planchers existant pour transformer les bureaux en :

  • Logements de haut standing en accession (100 logements environ).
  • Logements sociaux (20 logements pour le bailleur social Habitation Moderne).
  • Logements en démembrement (défi scalisation, 19 logements).
  • Résidence seniors comprenant des espaces communs et 84 appartements.
  • Une coque pour un futur bureau de Poste et des bureaux.
  • Une coque pour une future brasserie-restaurant.
  • Des bureaux tertiaires.

En plus des corps de bâtiments réhabilités, le projet consiste en la création d’un parking enterré de 120 places surmonté d’un bâtiment neuf très moderne accueillant 2 plateaux de bureaux sur 2 000 m² environ (bâtiment nommé Cluster).

Pavillon d’accueil et de contrôle sur le parvis du bâtiment Louise Weiss au Parlement Européen à Strasbourg.

SERUE Ingénierie a assuré une mission de maîtrise d’oeuvre complète base + EXE sur ce projet en tant que bureau d’études techniques Structures, Électricité, Chauffage-Ventilation, Plomberie-Sanitaire et VRD.

Le nouveau pavillon est réalisé de plain-pied avec le premier sous-sol du parking existant, à cheval sur l’emprise de ce parking et sur terre-plein. Il est constitué de deux entités principales : le pavillon de contrôle, situé au niveau inférieur et la galerie d’accès sur deux niveaux surmontés d’une verrière, permettant dedescendre au niveau inférieur depuis le parvis du bâtiment Louise Weiss.

Ce nouveau pavillon a pour vocation de permettre une meilleure gestion des flux des personnes et le renforcement de leur contrôle durant les sessions du Parlement.

Il permet également de renforcer la sécurisation des accès au Parlement, de par l’emploi de portes sécurisées et d’une enveloppe bâtie protégée pour parer aux potentielles agressions externes.

Les travaux prévoient :

  • la déconstruction d’une partie de parc de stationnement en sous-sol,
  • la construction du nouveau pavillon d’accueil en partie sur le sous-sol existant (en lieu et place du parking déconstruit) et en partie en extension sur fondations profondes,
  • un éclairage LED gradable,
  • la mise en oeuvre d’une Centrale de Traitement d’Air double-flux avec fonction free-cooling.

Les particularités de ce projet ont été :

  • l’intégration et le pilotage des équipements spécifiques de sécurités (speed-gates, bornes amovibles, road-blocks, portiques X-ray, etc.),
  • le traitement climatique de la galerie d’accès avec verrière,
  • la conception du projet en maquette numérique BIM (format Revit).

Le Studium : la nouvelle bibliothèque Universitaire sur le campus de l’Esplanade à Strasbourg

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’œuvre sur ce projet, ainsi que les missions d’execution en tant que bureau d’études techniques Structures, Electricite, Chauffage-Ventilation-Climatisation, V.R.D. et les missions d’Economie de la Construction et de coordinateur Securitédes Systèmes Incendie.

La nouvelle bibliothèque universitaire le Studium, s’installe le long du boulevard de la Victoire, à l’interface du Campus Historique et du Campus de l’Esplanade, sur la parcelle de l’ancienne bibliothèque Blaise Pascal qui est démolie.

Ainsi le bâtiment marquera l’entrée du Campus depuis la ville, il sera sa première perception.

Cette situation urbaine exceptionnelle, fait du projet, au-delà de son programme lui- même, un signal urbain fort, qui marquera la présence de l’Université et l’inscrira dans la modernité.

L’opération s’inscrit dans le cadre du projet de Campus Vert qui a notamment permis la requalification de l’avenue Blaise Pascal. Il viendra ainsi achever le programme de restructuration et devra donc, à ce titre, être exemplaire.

Les courbes formées par les brise-soleil verticaux donnent la première perception du bâtiment.

Ces brise-soleil supportés par des coursives métalliques de service ont été disposés de manière à assurer un masque solaire par rapport aux baies vitrées qui se trouvent derrière, ainsi qu’à diffuser le maximum de luminosité à l’intérieur du bâtiment.