La ligne 3 du tramway de Saint-Louis poursuit son extension et se fraye un chemin jusqu’à l’EuroAirport.

Le projet d’extension de la ligne 3 de tramway au-delà de la gare de Saint- Louis jusqu’à l’EuroAirport s’inscrit dans une dynamique d’amélioration de l’offre TCSP en proposant une desserte des quartiers du Lys et du Technoport et constituant une opportunité pour la requalification et la dynamisation des espaces traversés.

Le projet a pour objectifs :

  • De faciliter les déplacements des habitants dans le périmètre de l’agglomération trinationale ;
  • D’agir sur la qualité de l’air et les nuisances sonores en réduisant l’impact de la voiture, notamment grâce à un renforcement du dispositif de transfert modal et d’échanges intermodaux, par la réalisation d’un véritable maillage du territoire et d’équipements d’intermodalité.

Le déploiement d’une offre en transport en commun maillée et attractive en accompagnement d’une urbanisation de l’ouest de l’agglomération ludovicienne est nécessaire.
Plusieurs solutions ont été envisagées pour y répondre, l’objectif majeur étant de proposer une offre de transport alternative à l’usage de l’automobile, performante et attractive afin de répondre aux objectifs définis par les documents de planification, ainsi que par la politique de mobilité de Saint-Louis Agglomération.

Image_007

Ce projet d’extension, peut-être scindé en deux tronçons : 

  • le tronçon gare de Saint-Louis – Pôle de Loisirs et de Commerce.
  • le tronçon Pôle de Loisirs et de Commerce – EuroAirport.

Dans tous les cas, cette extension de la ligne 3 vers l’aéroport international oblige à repenser toutes les voies de communication, les modes de transport de l’agglomération trinationale : comment ils interagissent et se complètent mutuellement.

Véritable « fil rouge » qui intègre dès à présent tous les projets existants ou à venir :

  • déservir le Pôle de Loisirs et de Commerce ;
  • l’extension du quartier des Lys vers l’ouest ;
  • la future zone Techniport ;
  • jusqu’à son terminus et le nouveau parvis de l’EuroAiport « côté ville », futur pôle multimodale.

Lors de cette mission, les équipes de SERUE Ingénierie pourront mettre en œuvre leur expérience et tous leurs savoir-faire en matière d’infrastructures et de transport.

Après Strasbourg, Reims, Mulhouse et maintenant Saint-Louis, le bureau d’études strasbourgeois trace son bonhomme de chemin dans l’univers très fermé dans la construction de réseaux de tramway.   

Alliance Ingénierie : construisons pour l’Homme… du futur !

Avec mes confrères, nous avons le plaisir de vous annoncer la création d’Alliance Ingénierie, le 1er groupement de Bureaux d’Études Indépendants en France, ce qui est une petite révolution dans notre profession.

Cinq_membres_AI

Ne dit-on HEXA_20180726_101000 copiepas « ceux qui se ressemblent s’assemblent ! »
C’est l’histoire de cinq Bureaux d’Études Indépendants, aux « quatre coins » de la France, mais avec un profil, une histoire sensiblement identique, et partageant la même vision.

Fiers de notre indépendance, nous existons tous depuis des décennies. De taille moyenne, nous sommes connus et reconnus dans nos régions respectives comme des acteurs incontournables dans l’Art de construire. Nos maîtres d’ouvrage, publics ou privés, apprécient nos compétences et notre fiabilité. Ils n’hésitent pas à nous confier des projets emblématiques, d’envergures, souvent complexes avec des contraintes techniques extrêmement pointues.

euronantes

Pourquoi créer un groupement de BE ? 
Au fil de nos rencontres, au-delà d’une « ADN commune », nous avons découvert que nous partagions la même vision pour nos entreprises, nos clients et nos collaborateurs. Que nous étions confrontés aux mêmes problèmes et surtout au même questionnement : comment aborder l’avenir dans un monde incertain, en pleine mutation ?

G2I_mucem copieLa prochaine décennie s’annonce capital pour l’avenir de nos métiers de l’ingénierie et par conséquent pour nos entreprises. Sans attendre, nous avons décidé d’anticiper et de nous adapter à ces changements qui s’annoncent comme radicaux.

  • Sociétaux, cadre de vie, consommation, mobilité… Comment et que va-t-on construire demain ?
  • Environnementaux : notre planète est malade de nos excès. Quelles sont les alternatives réalistes et pérennes à terme ?
  • Crise énergétique : comment et par quoi remplacer les énergies fossiles ? La place des énergies renouvelables ?
  • Dans un monde interconnecté en permanence, demain les moyens de locomotion et objets du quotidien, comment utiliser au mieux ces réseaux ?
  • Une nouvelle technologie chasse l’autre (BIM, impression 3D, robotique…), comment faire les bons choix, les bons investissements ?
  • Enfin économique, comment rester compétitif et performant dans une économie globalisée ?

Carte_Implantation_Alliance

CETAB_PEM_Saint-Jean_1 copie

 

 

 

 

La puissance du groupement, au service des projets de nos clients.

  • Nous proposons le plus vaste « catalogue » de prestations d’ingénierie, de savoir-faire, de domaines d’expertises et de retour d’expériences qui existe sur le marché, couvrant de façon exhaustive tous les domaines d’activité.
  • Pour les projets qui doivent se déployer au niveau national, c’est la possibilité de garder son interlocuteur régional pour réaliser un projet à l’autre bout de la France en toute sérénité.
  • Enfin, c’est la possibilité de répondre à des appels d’offres nationaux par binôme, voire plus en associant nos expertises et références sur des projets pointus d’envergure.

Le présent s’écrit au futur !1200-0302-2002 STG 4 copie
Pour garder un haut niveau d’ingénierie, il faut être capable d’anticiper l’avenir. Avec Alliance Ingénierie, au-delà de la puissance économique, qui est certes non négligeable, nous avons une capacité de prospective extraordinaire et ceci dans tous les domaines que nous allons déployer progressivement. Notre ambition, n’est pas de grossir, mas de penser plus loin et plus vite.

Avec Alliance Ingénierie, nous construisons pour l’Homme… du futur ! 

 

  • Crédit photos : réalisations de nos membres
    – HEXA Ing. Rénovation de la salle Sthrau à Maubeuge
    – CETRAC Ing. Tour Amazonie à Nantes
    – Groupe GARCIA Ing. Musée du Mucem à Marseille
    – CETAB Ing. PEM Saint Jean à Bordeaux
    – SERUE Ing. Parlement Européen à Strasbourg

 

Le prix AMO 2018 : récompense un projet « fusionnel » entre AEA Architectes et la Maison FERBER (68).

©AIRDIASOL.RothanDSC_6421Toutes nos félicitations à notre partenaire AEA Architectes, basé dans l’Est de la France et sur Paris, qui vient de se voir récompenser à juste titre par le prix AMO 2018, dans la catégorie « le lieu le mieux productif ». Prix attribué pour son projet, sur lequel les équipes de SERUE Ingénierie ont eu plaisir à collaborer : un laboratoire culinaire (fabrication de chocolat, confitures et espace traiteur) pour la Maison Ferber à Niedermorschwihr (68).

Rappelons que l’Association AMO œuvre depuis 1983 pour améliorer les relations « complexes », le dialogue et la concertation entre Architectes et Maîtres d’ouvrage.

©AIRDIASOL.RothanDSC_6448L’univers de la construction est en pleine mutation : de nouveaux types de consultations décloisonnant les rôles de chacun, de nouveaux acteurs rejoignant le binôme historique architecte-maître d’ouvrage, la loi ELAN changeant la donne, sans parler de l’urgence écologique qui oblige à inventer de nouvelles manières de faire, et de l’économie du partage qui remet en cause certains modèles économiques et immobiliers…
L’association AMO s’est fixé pour objectif de promouvoir de meilleures pratiques et récompenser les projets les plus audacieux à la lumière de ces enjeux.

L©AIRDIASOL.RothanDSC_6444e prix AMO 2018 « le lieu le mieux productif » illustre une fois de plus les changements profonds qui s’opèrent entre Architecte et Maître d’ouvrage. Ce qui a marqué le jury, c’est la proximité de ces deux « artisans » qui partagent les mêmes valeurs.

On ne présente plus Christine Ferber, une femme passionnée, mondialement connue pour ses sublimes confitures. A force d’échanges, d’un dialogue nourrit et constructif avec le cabinet d’architectes, qui a sa propre sensibilité, les deux partenaires ont fait siennes les contraintes de l’autre, ses désirs, ses envies… pour arriver à un projet « fusionnel ».

A©AIRDIASOL.RothanDSC_6434u final, une écriture architecturale qui peut paraître minimaliste mais qui en y regardant bien déploie une multitude de détails, de matières, de lignes… à l’image d’une cuillère de confiture de Christine Ferber déployant une profusion de sensations en bouche.
Une construction en parfaite harmonie avec son environnement, où la Maison Ferber puise sa créativité et son énergie. Un bâtiment racé, fonctionnel, économe… où n’en doutons pas il fait bon y travailler.

SERUE Ingénierie a apporté au projet ses savoir-faire et son expertise en veillant à ne pas dénaturer le projet de l’Architecte et du Maître d’ouvrage. Ne ditons-pas que l’ingénierie parfaitement réussie, sait se montrer discrète !

Crédit photos : Maison Ferber et Airmégapix.
https://www.christineferber.com/

Consultez notre fiche réalisation