SERUE Ingénierie développe un réseau transfrontalier de pistes cyclables.

ligne DAprès avoir relié l’Alsace à l’Allemagne et à la Suisse en tramway via les extensions de la ligne D Strasbourg/Kehl et de la ligne 3 Bâle/Saint-Louis, SERUE Ingénierie établit désormais des liaisons transfrontalières en piste cyclable dans des sites naturels exceptionnels.

 

244000260-chateau-de-hohenbourg-1En effet, SERUE Ingénierie assure une mission de Maîtrise d’oeuvre complète et bilingue avec, au nord la Communauté de Communes Sauer-Pechelbronn (F) et le Verbandsgemeinde Dahner-Felsenland (D), et au sud Saint-Louis Agglomération (F) et les communes de Rodersdorf (CH) et Bättwil (CH). Les missions sont assurées en français et en allemand avec une parfaite connaissance et maîtrise des normes des pays concernés grâce aux compétences trinationales du service Transport & Infrastructures.

Au nord, la Communauté de Communes de Sauer-Pechelbronn s’est engagée dans une démarche de promotion du cyclotourisme avec la mise en place de circuits permettant de relier les différentes communes du territoire autour d’un axe stratégique allant de Haguenau à Lembach.

Désirant renforcer ses liens avec l’Allemagne, la Communauté de Communes s’est lancée dans un projet d’interconnexion de son réseau cyclable avec celui de la Verbandsgemeinde Dahner Felsenland ; de cette collaboration en résulte la construction de 9,1 km de piste binationale.

Road sign end bicycle pathCe projet va permettre aux communes de Obersteinbach et Niedersteinbach de voir une augmentation du nombre de touristes, permettant de faire vivre les commerces des villages et ainsi de maintenir des emplois. Pour accompagner ce projet et marquer le passage d’un pays à l’autre, des haltes sont prévues sur la frontière permettant aux cyclistes de profiter d’un mobilier en parfait harmonie avec la nature.

Le projet s’inscrit au coeur du parc naturel régional des Vosges du Nord, écosystème très sensible doté d’une faune et d’une flore très variées. Il a fallu monter un projet préservant au maximum cet environnement et différentes solutions ont été mises en place :

  • élaboration des dossiers réglementaires liés au code de l’environnement,
  • préservation d’une colonie d’abeilles sauvages,
  • Réduction ponctuelle de la largeur de la piste pour s’adapter au terrain,
  • Mise en place ponctuelle d’un stabilisé en couche de roulement.
walkway for pedestrians and cyclists in the city park

L’aspect technique est l’autre composante de ce projet. Les pistes ont un double rôle, et notamment celui de voie d’accès au massif forestier permettant à l’ONF de réaliser ses travaux forestiers. Cette caractéristique a été prise en compte sur l’ensemble du projet en dimensionnant une structure permettant le passage de ses engins.

frontière France Suisse pour piétonsAu sud, les communes de Leymen (F), Rodersdorf (CH), Bättwil (CH) et Hofstetten (CH) réalisent une piste cyclable entre Rodersdorf, Leymen et Bättwil. La création d’une jonction transfrontalière sous forme de piste cyclable en site propre entre Rodersdorf, Leymen, Flüh et Bättwil permettra de renforcer la pratique du vélo des habitants du secteur pour effectuer des déplacements au quotidien, notamment pour aller faire des courses, se rendre à des activités sportives vers le village voisin, mais également pour se rendre au travail à Bâle.

Piste cyclable à Bâle , Suisse.Le projet consiste à aménager un itinéraire cyclable d’environ 3,8 kilomètres de long entre Rodersdorf, Leymen et Bättwil. Il constitue un maillon manquant au sein du réseau cyclable du secteur. Il est prévu que l’itinéraire suive en grande partie la ligne du Tram 10, pour emprunter ensuite la rue du Waldeck à Leymen. Le projet comportant un aspect transfrontalier avec des interlocuteurs pratiquant la langue allemande, il est demandé pour chaque éléments de mission que l’ensemble des plans et pièces graphiques soient fournis en langue française et en langue allemande.

SERUE « sort du bois » et participe à l’aménagement du quartier fluvial de Huningue sur le Rhin.

Associée à SORTONS DU BOIS, Paysagiste-Urbaniste-Architecte, le projet que vient de remporter SERUE Ingénierie consiste en l’aménagement du nouveau Quartier Fluvial à Huningue, au bord du Rhin, qui fera office de nouvelle Porte de France au pied de la passerelle des Trois Pays, reliant Huningue à Weil-am-Rhein en Allemagne.

SERUE Ingénierie, mandataire de l’équipe, assurera une mission de maîtrise d’œuvre complète en tant que bureau d’études Voirie et Réseaux Divers.

Le projet porte sur un aménagement mixte fonctionnellement et sera élaboré dans une démarche durable. Il a pour ambition de renforcer le centre-ville de Huningue, de positionner la ville au sein de l’agglomération trinationale de Bâle, de favoriser le développement urbain de la ville, de contribuer à son rayonnement et à son développement économique.

Le projet doit également contribuer à l’amélioration du cadre de vie des Huninguois avec la mise en valeur des berges du Rhin et du paysage lié au fleuve, qui constituent des atouts majeurs pour la commune. Il s’inscrit dans la vision paysagère d’ensemble validée dans le cadre de la démarche         « 3Land » et dans la dynamique de création de la « voie verte » cyclable transfrontalière entre          Huningue et Bâle.

Le projet s’étend sur 6 hectares et le montant des travaux est estimé à 4,5 M€ HT.

L’ancienne raffinerie de Reichstett (67) se met au vert et montre l’exemple pour devenir ECOPARC RHENAN

D’une surface totale d’environ 85.32 hectares, le site est destiné à accueillir une zone d’activité tertiaire et logistique comportant plus de 78 ha de parcelles en promotion allant de 0.2 à 15 ha.

Le travail sur les infrastructures routières :

  • le raccordement existant sur un rond-point de la RD37 à l’ouest,
  • le raccordement sur un rond-point de la RD37 au nord par la création d’une nouvelle branche,
  • la création d’un réseau interne au lotissement avec une voie principale constituée de 2 barreaux (l’un orienté ouest/est, l’autre sud/nord) et une voirie secondaire pour desservir les parcelles plus petites éloignées de la voie principale.

Création de noues pour le traitement des eaux pluviales

Les eaux de ruissellement des voiries seront collectées par des dispositifs permettant de les rediriger vers les noues de collecte accompagnant chaque voirie.
Ces noues étanches permettront de stocker les eaux pluviales à hauteur de la pluie centennale.

Protection des espèces et compensation des espaces détruits

Les zones humides sont de véritables infrastructures naturelles qui jouent un rôle fondamental dans la gestion de la ressource en eau et des milieux aquatiques.

  • Ce sont des éléments centraux de l’équilibre des bassins versants tant au niveau qualité :
    autoépuration directe des eaux courantes en lit mineur,
  • filtration et frein des eaux de ruissellement notamment sur parcelles agricoles,
  • filtration des eaux de débordement et de ruissellement pour l’alimentation des nappes,
  • réservoir de biodiversité.

Mais aussi en ce qui concerne la quantité de ces bassins :

  • régulation des débits (crues, inondations…),
  • régulation des phénomènes dynamiques (érosion, coulées de boue…),
  • soutien des étiages.

 Notre mission : concilier activité humaine, environnement naturel et biodiversité

Il est prévu de préserver en état une belle parcelle de 9.2 ha de zones humides, identifiée comme étant extrêmement riche en biodiversité.

De plus, pour compenser les dommages occasionnés, deux zones humides d’une surface totale de plus de 12 ha seront créées. Un important travail « paysagé » sera fait pour reconstituer la mosaïque d’habitats : mares, haies buissonnantes, arbres de hautes tiges et zones à sol nu créant ainsi des habitats favorables aux oiseaux et amphibiens.

Si notre travail est concluant, nous aurons le plaisir d’accueillir à terme d’autres espèces tels les odonates qui ne sont pas présents sur le site faute d’habitats favorables. Alors nous pourrons dire : mission

Photo : Pie-grièche écorcheur – D.R.