Restructuration de la Bibliothèque de l’Université de Lille : une nouvelle page à écrire pour SERUE Ingénierie.

Fort de son expérience avec la bibliothèque Universitaire « Le Studium » à Strasbourg et bien d’autres projets dans le même registre, SERUE Ingénierie essaime ses compétences et ses savoir-faire jusque dans le Nord de la France.

Forum_Université_Lille_III_octobre_2014

Suite à la fusion des 3 Universités de Lille en 2017, la nouvelle entité, Université de Lille, a décidé d’amorcer le plan de Restructuration et mise en sécurité de la Bibliothèque Universitaire du Campus Pont de Bois. Le bureau d’études strasbourgeois s’est vu confié la mission d’Assistance à Maître d’Ouvrage de ce projet.

L’équipe de programmation retenue est composée de l’agence mandataire AG Studio pour les compétences programmation, architecture et acoustique et du bureau d’études techniques SERUE Ingénierie pour les compétences sécurité incendie, désamiantage, fluides, électricité et structures.

Bibliothèque de LilleLa Bibliothèque Universitaire SHS (Sciences Humaines et Sociales), finalisée en 1974, est reconnaissable par ses façades pleines revêtues de carreaux de grès beige clair et présentant peu d’ouvertures en façades. Le patio central extérieur constitue son principal apport de lumière naturelle. La bibliothèque se distingue par la qualité et la générosité de ses grands plateaux. Un système de poteaux poutres permet de disposer d’un plan libéré et offre une grande potentialité de flexibilité.  Un « silo » à livres attaché au bâtiment principal peut accueillir jusqu’à un million d’ouvrages et abrite un fond documentaire encyclopédique riche, des collections historiques ainsi que des collections patrimoniales dont quelques incunables.

Le projet vise à doter le Campus Pont de Bois d’une bibliothèque modernisée, « Learning Center », aux fonctions rénovées et étendues, complémentaire des équipements existants et composée des entités fonctionnelles suivantes :

  • Des espaces d’accueil et de vie, de type « troisième lieu » favorisant l’interaction et une ambiance détendue.
  • Un lieu d’innovation pédagogique avec des espaces de formation (cours ou TD) de type « classe mobile » favorisant le travail par projets et des espaces de travail collaboratif réservables par les étudiants.
  • Un lieu d’expositions et de manifestations évènementielles.
  • Un lieu de recherche offrant un environnement de travail complet aux doctorants et aux jeunes chercheurs en SHS.
  • Un espace d’innovation sociale comprenant un « tiers lieu » de solidarité, de développement durable et de citoyenneté, une épicerie solidaire, un lieu de médiation et d’échange et d’autres activités de type « ressourcerie ».
  • Un point de restauration.
  • Un important pôle documentaire, espaces de travail et de consultation.
  • Un magasin de conservation, d’une capacité équivalente au « silo » actuel, de 28 000 mètres linéaires.
  • Les espaces de travail du personnel et la logistique générale.

    Et ne doutons pas que la nouvelle bibliothèque qui verra le jour durera plus longtemps que le Petit Pont de Bois de Yves Duteil. Et pour SERUE Ingénierie une belle référence, dans un domaine très pointu à mettre à son actif.

Galaxie d’Amnéville : la tête dans les étoiles, mais un projet qui garde bien les pieds sur terre !

Le Galaxie est situé sur la commune d’Amnéville, au cœur d’un vaste complexe touristique, culturel et thermal créé en 1970. Salle « multifonction » d’une très grande jauge dont la capacité est de 8000 à 12500 places, mais dont l’activité principale reste les spectacles, qui ne correspond plus aux besoins du marché.

Galaxie# État des lieux
Un état général très vieillissant avec des qualités fonctionnelles principalement adaptées au spectacle. De très nombreux désordres et des aménagements annexes vétustes nécessitent une remise à niveau de l’équipement et des travaux de réhabilitation très conséquents.

En faire un équipement performant
Les objectifs du projet sont de réaliser un profond lifting de l‘infrastructure à la fois fonctionnel, qualificatif, esthétique et profiter de l’opportunité pour la restructurer et en faire un équipement performant qui répond au marché et aux attentes de ses visiteurs, au-delà de la région, le tout avec des investissements relativement réduits.

RechImage_006ercher la multifonctionnalité
Cela passera par une réduction de la jauge, afin de réaliser une salle vraiment multifonction, pour pouvoir s’ouvrir d’avantage au marché des événements sportifs. En effet, Il n’y a pas de grande salle pouvant accueillir de grosses compétitions sportives entre Paris et Strasbourg : hand, gym, tennis, Supercross… Mais aussi pouvoir, ponctuellement, accueillir des conventions, assemblées générales et événements d’affaires, etc.

Viser un bon niveau de prestation permettant une offre irréprochableImage_029#

  • Des prestations adaptées pour les petits et moyens événements (parfaite modularité du hall principal).
  • De nouveaux espaces afin de compléter le domaine des possibles et notamment pour les événements nécessitant des espaces plus confortables ou à la jauge plus limitée.
  • Des zones backstage conformes aux besoins des spectacles et du sport.
  • Des zones d’accueil du public plus performantes et confortables.
  • Un niveau limité d’équipements techniques mais permettant un fonctionnement autonome de l’équipement (son, lumière, restauration…) pour les « petits » événements.


    Permettre une parfaite accessibilité, une des clefs du succès !

    Le centre thermal et touristique d’Amnéville bénéficie d’une bonne accessibilité par l’autoroute A4/A31 et la nationale 52, mais ce sont ses seuls possiblités d’accès. Aussi, l’accent sera mis l’accessible à proximité du site :

  • accessibilité renforcée pour les automobilistes et les bus ;
  • amélioration de la signalétique, pour fluidifier l’accès et la sortie ;
  • qualité du stationnement, avec l’éclairage des parkings jusqu’à la salle ;
  • enfin, faciliter l’accessibilité des PMR.  

Un beau projet, qui va se décliner en plusieurs phases, où SERUE ingénierie et ses équipes dédiées pourront exprimer tous leurs savoir-faire, peut-être la tête dans les étoiles à côtoyer « les stars », mais en gardant bien les pieds sur terre !

Tel un Phoenix, VOUJEAUCOURT voit renaître de ses cendres le nouvel Arcopolis.

Avril 2015, un incendie accidentel réduisit en cendres la vaste salle de spectacle polyvalente baptisée alors l’Arcopolis, construite à la fin des années 80.

Au fil des années cette infrastructure avait su conquérir un large public pour des manifestations diverses et variées : même Johnny, Renaud, Bruel, Patricia Kass s’y sont produits.

Mais la crise pétrolière est passée par là et la salle surdimensionnée a montré ses faiblesses dans sa conception : gros problèmes de chauffage et d’acoustique qui ont signé son déclin.

SERUE Ingénierie en partenariat avec l’agence IXO Architecture se sont vus confier, la conception et la réalisation du nouvel Arcopolis, baptisé provisoirement « Espace polyvalent de la Cray ».

Construit sur le même emplacement, ce bâtiment de 2600 m2 sera ouvert au public à l’automne 2018, mais sa structure en chantier est déjà bien visible et suscite la curiosité. En effet bien que beaucoup plus petit que son prédécesseur, cet élégant équipement de plein pied donne l’impression d’être pourtant bien plus grand et plus léger.

Compte tenu du délai, contraint par l’indemnisation de l’assureur et le budget alloué de 6,5 millions d’euros le cahier stipulait : « faire vite et donc à priori simple ».

Les concepteurs du projet retenu ont dépassé les attentes du maître d’ouvrage, en proposant un bâtiment certes simple, mais élégant, fonctionnel, ouvert sur l’extérieur et qui intègre le paysage. Les matériaux privilégiés sont l’acier, beaucoup de bois et de grandes baies vitrées.

L’équipement, tout en transversal, se compose de 2 grandes salles, communicantes si besoin, avec une entrée commune et un local restauration, chacune disposant de son propre vestiaire et de ses locaux techniques.

  • La plus grande 1.290 m2 sera dédiée à la pratique sportive : tennis, roller et tous les sports « dynamiques », hors collectifs.
  • La seconde de 550 m2 a une vocation plus festive et culturelle, d’une capacité de 500 personnes, avec une scène démontable et des gradins rétractables qui se dissimulent dans le mur du fond. L’accent a été mis sur l’habillage plus feutré, l’acoustique et surtout le chauffage. Une cloison mobile permet de la scinder en deux.

Le bâtiment intègre la topographie du paysage : au sud un beau parvis invite à franchir les portes vitrées en accordéon et au nord une grande terrasse en bois, assortie au bardage de la façade, donne directement sur les bords du Doubs. À proximité, un parking de 200 places avec des aménagements arborés complète l’installation.

Le projet a enthousiasmé la municipalité de Vaujeaucourt sous réserve de la rapidité de sa réalisation. Ne doutons pas que les équipes de SERUE Ingénierie relèveront le challenge du Phoenix et feront feu de tout bois pour tenir leurs engagements.

Musée du flacon et du parfum à Baccarat : SERUE Ingénierie est maintenant au parfum !

C’est niché dans le quartier historique sur un promontoire rocheux en gré des Vosges, qu’ouvrira en mai 2020 le prestigieux Musée du flacon et du parfum à Baccarat.

Le château de Gondrecourt construit en 1770, transformé depuis en école, restauré et réhabilité qui accueillera l’exceptionnelle collection de flacons en cristal de Baccarat de Georges Stam, fruit de 26 ans de passion.

Ce grand collectionneur a rassemblé plus 6000 pièces, dont certaines uniques et la plupart de véritable œuvre d’art. Présentées le plus souvent avec leur coffret d’origine, l’ensemble est estimé à plus de 4 millions d’euros.

Pour accueillir une telle collection, la ville de Baccarat mondialement connue pour sa production de cristal, synonyme de luxe, se devait d’offrir un écrin à la hauteur.

C’est le très beau projet de l‘agence d’architecture CHARTIER ET CORBASSON basée à Paris, associée à SERUE Ingénierie pour la partie maîtrise d’œuvre, qui a été retenu. SERUE Ingénierie assurera un important travail d’étude et de conseil sur la partie structure.

Un vaste projet de rénovation en perspective de l’ensemble bâti comprenant l’aménagement d’espaces extérieurs (jardin, terrasses, parking) ainsi que la muséographie.

En façade, une double peau transparente, composée de verre synthétique moulé, tamise la lumière. Un beau clin d’œil au cristal de Baccarat avec ces modules taillés en pointe de diamant. Une fois la porte d’entrée franchie, vous êtes au cœur de l’écrin qui permet une distribution directe des espaces : salle de conférence, collections temporaires et permanentes, salon de thé panoramique.

Certes un superbe projet mais complexe et contraignant : les collaborateurs de SERUE ingénierie sont maintenant au parfum.

Centre socioculturel de Sarre-Union : un site à deux visages !

L’ambition de la Ville de Sarre-Union est de développer un équipement culturel au rayonnement important et d’offrir un outil polyvalent conforme aux demandes du milieu associatif.
Situé à proximité du centre ville, cette équipement culturel, d’un budget de l’ordre 3,9 M K€, fait naturellement la jonction entre les établissements scolaires et les équipements sportifs.

SERUE Ingénierie assurera une mission complète de maîtrise d’œuvre sur ce projet en tant que bureau d’études techniques Structures – Electricité – Chauffage Ventilation Climatisation, V.R.D. et la mission de coordonnateur Sécurité des Systèmes Incendie.

Une architecture sobre, efficace et fonctionnelle

Aux passants, le bâtiment offre une expression sobre et puissante qui cache en son sein un patio autour duquel s’organisent ses deux grands pôles d’activité :

  • le pôle périscolaire et associatif adultes / enfants
  • le pôle culture et polyvalent

Depuis le parvis, l’entrée principale est accessible le long du cheminement piéton, un accès secondaire mène quant à lui au foyer.

Un accès livraisons est proposé sur l’angle Sud/Est du bâtiment, il permet de gérer la logistique de manière efficace et discrète. Un deuxième accès situé à l’arrière de la scène et des loges, facilite les livraisons de matériels scéniques et festifs.

Le hall d’entrée est un véritable foyer transparent entre l’espace public et l’espace patio. Il invite le visiteur à se diriger naturellement vers l’un ou l’autre des deux grands pôles activité.

Le périscolaire et l’associatif adultes / enfants

Le cabinet architectes REY LUCQUET a su tirer avantage de la géométrie particulière de la parcelle. Les espaces du périscolaire sont distribués par une circulation centrale, véritable rue intérieure offrant de nombreuses vues vers l’extérieur.

Le secteur vie sociale et familiale est situé au contact immédiat avec le hall permettant un fonctionnement autonome.

Les trois groupes de publics, enfance, adolescence et petite enfance sont autonomes dans leur fonctionnement. Chaque salle de vie est ouverte sur un espace extérieur, les deux unités enfance et petite enfance sont orientées vers une aire de jeux extérieure.

Le bureau des animateurs est situé à l’entrée du secteur dans une position stratégique facilement repérable.

Chaque unité dispose de son espace salle à manger.

Secteur culturel et polyvalent

Le secteur culturel est accessible à partir d’un hall généreux et transparent qui s’ouvre largement sur le parvis d’entrée ainsi que sur la cour patio Ces dimensions généreuses permettent un usage polyvalent, exposition, réception, etc.… Il comprend :

La cafet est positionnée entre le hall et le foyer, cet espace convivial est également ouvert sur le parvis.

 La grande salle accessible par deux sas, est de forme rectangulaire, divisible par un rideau de jauge mobile, garantie la polyvalence. Ses dimensions généreuses offrent un volume compatible à tous les usages : banquets, mariages, cocktails, expositions, etc. Equipée d’une tribune repliable et mobile autorise différentes configurations et capacités.

La scène est formée de praticables démontables. Elle permet de proposer une salle « plate » pour disposer d’une surface maximale. La polyvalence est garantie également par un dispositif scénique déployé sur toute la longueur de la salle « des poutres support » permettent de positionner des équipements scéniques à tout point de la salle.

 La salle de cinéma est accessible par un sas depuis le foyer. La régie de projection bicéphale offre la possibilité de projeter vers la cour patio pour des projections extérieures.

 Le secteur bureau de gestion du centre est situé principalement au 1er étage et accessible depuis le hall.

En définitive, très bel équipement, vaste, lumineux et fonctionnel qui saura répondre aux attentes du monde associatif et culturel de l’agglomération de Sarre-Union.

 

Illustration cabinet d’architectes Rey Lucquet

DNA_Dom

Cap vers le XXIème siècle pour la vénérable bibliothèque des Dominicains à Colmar (68)

En partenariat avec le cabinet d’architectes Manciulescu et le Cabinet Ameller & Dubois, SERUE INGENIERIE qui assurera une maîtrise d’œuvre complète, vient de se voir attribuer la rénovation et la restructuration de la vénérable bibliothèque des Dominicains à Colmar (68).

Ce lieu magnifique, chargé d’histoire mais méconnu, abrite plus de 420 000 documents, dont 1 200 manuscrits et 2 300 incunables, est le plus grand fonds après la Bibliothèque nationale de France à Paris, se devait d’avoir un écrin à la hauteur du contenu.

Le projet vise à mettre en valeur ces collections de grande valeur autant que le patrimoine architectural qui les abrite.

Cela comprend la rénovation et la restructuration du bâtiment qui date du XVe siècle, réhabilité au XVIIe siècle et revenir aux dispositions anciennes.

 La nouvelle bibliothèque va se doter de trois outils:

  • une partie exposition au rez-de-chaussée où le public pourra appréhender toute la richesse de la bibliothèque et l’histoire à travers des documents de toutes natures et d’horizons divers,
  • une partie réservée aux chercheurs au 1er étage, qui pourront consulter sur place de très nombreux ouvrages anciens,
  • la création d’un bâtiment annexe pour stocker, dans de bonnes conditions, les dizaines de milliers d’ouvrages. Annexe qui sera reliée au bâtiment principal par deux galeries : l’une aérienne et l’autre en sous-sol.

Le public pourra déambuler dans le cloître qui deviendra un jardin médiéval avec des essences anciennes, un lieu propice à l’étude et à la méditation.

Source : DNA 30 juin 2016 / Valérie Freund
Illustration : cabinet d’architectes Ameller & Dubois

Visuel_Moniteurv0

Vu dans le Moniteur : SERUE au rendez-vous du bâtiment numérique.

SERUE Ingénierie a eu droit aux honneurs de la presse nationale avec un bel article du MONITEUR dans son n°203 de février 2015.

Le journaliste Paul Falzon a retracé le parcours de la société fondée en 1965, qui fête cette année ses 50 ans et qui a vu se succéder déjà 3 générations de dirigeants.

Au fil du temps, SERUE a façonné le Strasbourg d’aujourd’hui avec des constructions emblématiques : le réseau de tramway, le Parlement européen, la gare TGV,… sans parler de très nombreux bâtiments dans toute la région Est. Autant de belles références à porter au crédit de ce bureau d’études régional.

L’année dernière, une nouvelle équipe de dirigeants a repris le flambeau : Martial DEBOEUF comme Président et Thierry SCHMITT au poste de Directeur Général.

Le nouveau tandem de tête s’inscrit dans la continuité de leurs prédécesseurs, tout en apportant des inflexions pour s’adapter aux nouvelles attentes des Maîtres d’ouvrage et faire face à une concurrence exacerbée.

  • Le capital a été ouvert aux cadres de l’entreprise, ce qui confère à SERUE Ingénierie une totale indépendance dont elle est très fière.
  • Une démarche de Lean Management a été engagée avec l’assentiment de l’ensemble des salariés pour gagner encore en efficacité. Démarche industrielle encore peu usitée dans le monde de l’ingénierie.
  • Développer le BIM (le bâtiment numérique) qui est pour ses jeunes dirigeants l’avenir de l’ingénierie. Dans ce domaine SERUE Ingénierie a sans conteste une longueur d’avance sur ses concurrents.

Malgré une conjoncture morose, mais avec un portefeuille de clients bien équilibré entre Maitres d’ouvrage publics et privés. Martial DEBOEUF le nouveau Président reste serein et confiant dans les atouts de SERUE Ingénierie.

salle des fetes de Illkirch-67-alsace-reportage au sol-02-2014

La salle des Fêtes d’Illkirch, met les petits plats dans les grands pour son restaurant scolaire.

La salle des fêtes d’Illkirch Graffenstaden (salle Milius) a été rénovée et dotée d’une cuisine de production très performante pour la restauration scolaire. Pour cela, deux salles ont été démolies et ont laissé place à un parvis d’accueil pour les futurs usagers.

Une nouvelle entrée est créée sur ce parvis au travers d’un mur rideau devant lequel s’étend une terrasse abritée sous un auvent, pour accéder au restaurant scolaire.

La salle de spectacle et le restaurant scolaire ont été mis aux normes de sécurité et d’accessibilité ce qui permet désormais à 240 enfants de manger sur place dans le réfectoire aménagé à côté de la nouvelle cuisine centrale et de produire 1 500 repas pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires de la ville.

Cette cuisine est aménagée dans une extension au bâti existant, à l’arrière côté fleuve. Cette extension abrite également au sous-sol les locaux techniques de traitement d’air et de production d’eau chaude.

P1020245_#

Le centre culturel et de loisirs L’ARONDE : la «soucoupe volante» de Riedisheim se met aux normes et prend son envol.

La partie mise en conformité du Centre Culturel et de Loisirs de Riedisheim (nouvellement dénommé L’Aronde) a eu pour objectifs de répondre aux dernières normes en vigueur en matière d’accessibilité (accueil des personnes présentant un handicap) et de sécurité.

Les différents travaux ont consisté principalement en la restructuration des locaux et la création d’équipements pour PMR (rampes d’accès, ascenseur, sanitaires adaptés), le remplacement des équipements de la cuisine, la création d’un système de ventilation mécanique par double flux avec humidification de l’air, l’étanchéité de la toiture et l’isolation de la façade.

Les travaux de rénovation thermique permettent de réduire les consommations énergétiques du bâtiment et évitent l’émission de 90 tonnes/an de gaz à effet de serre. Ces objectifs sont conformes à ceux fixés par le Grenelle de l’Environnement à l’horizon 2020.

Il est mis en place un comptage de toutes les énergies et des consommations dans le cadre du programme ‘’Énergivie’’ en partenariat avec le Conseil Régional d’Alsace.

Actu_PMC

Palais de la Musique et des Congrès : plus de fausse note.… thermique !

Optimisation des installations thermiques du Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg (PMC 1)

Le projet consiste à améliorer le confort thermique de cet équipement construit en 1973-74 et agrandi en 1988, pour en faire un bâtiment performant. L’objectif est de réduire par quatre la consommation d’énergie de cet édifice de verre et de béton.

C’est ainsi que les installations de production de froid et de chaud du bâtiment Erasme seront remplacées par des puits de pompage dans la nappe, des pompes à chaleur et des centrales de traitement d’air.

Une membrane photovoltaïque sera mise en place sur une partie de la toiture du bâtiment. L’ensemble de ces travaux sera mené en cohérence et compatibilité avec les travaux liés à la future extension du palais.