Maison de Santé au coeur du village de Krautergersheim (67) : joindre l’utile à l’agréable !

Dans les communes rurales, la présence d’un médecin généraliste à plein temps et de tous ses corollaires (pharmacien, infirmières, kiné, podologue…) est une raison du maintien de la population locale et un atout indéniable en termes d’attractivité.

Après avoir mené une réflexion sur la situation des professionnels de santé implantés sur son territoire, la municipalité de Krautergersheim située au milieu de la plaine d’Alsace, souhaite une offre plus concentrée sur un même site. La création d’un pôle paramédical pluridisciplinaire dans des locaux de qualité répondant aux normes d’accessibilité se fera au coeur du village.

Les bases d’une double structure bénéficiant d’une bonne visibilité.A2 OK
La commune a fait l’acquisition d’une maison d’habitation et de ses dépendances au 13 rue du Maréchal Foch, à proximité de l’ancienne mairie et de l’ancienne école toutes deux désaffectées. L’objectif étant de réunir côte à côte sur un même site, au centre du village une « Maison des Associations » et une « Maison de Santé » pour gagner en visibilité pour l’une comme pour l’autre.

2 OKUn projet en phase avec le patrimoine architectural local.
Le projet du cabinet RAL 1023 Architecture a été retenu, SERUE Ingénierie assurant la fonction de bureau d’études.

Les deux structures sont indépendantes et autonomes, elles sont séparées par une large allée centrale piétonne qui a été pensée comme un parc / jardin. Pour répondre à la réglementation en vigueur, un petit parking de proximité est prévu côté rue centrale, en parti sous le bâti sur pilotis de la Maison de Santé.
Les bâtiments existants sont conservés, à l’exception de la grange qui sera démolie. À la place un bâtiment de liaison, qui reprendra l’apparence de l’ancienne grange, fera la jonction entre l’actuelle maison d’habitation restructurée et les nouveaux locaux.

L’objectif étant de conserver l’implantation et l’aspect architectural d’antan. Pour cela les matériaux retenus font partie du patrimoine architectural local :
– le grès rouge des Vosges pour le RDC avec insertion de vitrage type industriel,
– un enduit crépis pour l’ancienne maison d’habitation,
– un mur en brique de parements pour les 2 pignons nord et sud du nouveau bâtiment,
– un bardage bois pour les façades du bâtiment de liaison,
– une toiture en tuile « brun nuagé effet vieilli ».

Une équipe paramédicale et pluridisciplinaire qui prend forme.4 OK
Depuis l’entrée sous le bâtiment de liaison sur pilotis, le visiteur arrive dans un hall qui donnera accès aux différentes entités. Un escalier ouvert, dessert l’étage ainsi qu’un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

Au rez-de-chaussée :
– un cabinet de podologie, pédicure et confection de semelles.
A l’étage :1 OK
– un cabinet dentaire,
– un bureau infirmier à domicile,
– un cabinet d’orthophoniste,
– un bureau psychologue,
– et des locaux encore non alloués.
Dans les combles :
– un cabinet de kinésithérapeute,
– une salle de détente avec loggia donnant sur l’allée centrale.

La priorité absolue : la sécurité des patients et des personnels.
Les3 OK concepteurs du projet ont été particulièrement attentifs au respect de la règlementation en matière de protection incendie, extrêmement contraignante pour les établissements de santé. L’autre point sensible qui est étroitement lié est la facilité d’accès et de circulation des personnes à mobilité réduite (PMR) au sein de l’établissement (sanitaires, éclairage, revêtements sols et murs, signalétique…).

Au final un beau projet d’utilité public pour la petite commune alsacienne de Krautergersheim (Capitale de la Choucroute), auquel SERUE Ingénierie est fière de collaborer en apportant son expérience et ses savoir-faire issus du milieu médical. Un projet qui, n’en doutons pas, fera école dans d’autres communes rurales.

Illustrations : RAL 1023 Architecture