Aménagement d’un parc central au sein du Campus de l’Université de Strasbourg (67).

©AIRDIASOL.Rothan_DSC_4991-carréSERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre d’aménagement et de viabilité structurante sur ce projet.

Le périmètre du parc central, de 100 000 m2, se situe au centre du Campus Universitaire de l’Esplanade.

L’objectif fi xé par l’Université de Strasbourg a été de créer un parc urbain respectueux de l’environnement et ouvert à tous, un lieu de convivialité contribuant à l’attractivité du campus.

Sa réalisation a été une priorité en opposition avec d’autres projets dont les aménagements extérieurs se font en fi n de projet.

Le parc central fait partie d’une opération globale, il en est le coeur autour duquel les restructurations des bâtiments se feront.
Un cheminement structurant se développe en « équerre » nord/sud (Chimie & Droit) et est/ouest (Patio – Atrium – Portique – Escarpe). Ce double axe très marqué (dallage pierre) sert de repères dans l’espace.

Il voit converger vers lui, nombre de circulations transversales qui opèrent le passage d’une structure urbaine, alignée vers une structure plus ouverte, plus aléatoire, plus naturelle.

Construction d’un silo céréalier dans le port de Lauterbourg sur le Rhin (67)

©AIRDIASOL.Rothan_DSC6539_2#SERUE Ingénierie a assuré la mission de dimensionnement et la mission d’exécution des fondations et des ouvrages de génie civil.

Le silo céréalier du Comptoir Agricole de Hochfelden constitue la première implantation sur la nouvelle zone portuaire de Lauterbourg aménagée pour le Port Autonome de Strasbourg.

Le silo présente une capacité de stockage de 43 000 tonnes de céréales essentiellement composées de maïs, mais aussi de blé. Le stockage est réalisé à l’intérieur de 12 cellules de 3 200 tonnes à fond plat et de 5 cellules à fond penté, toutes confectionnées à l’aide de palplanches métalliques.

Les 12 grandes cellules à fond plat mesurent chacune 13,75 x 13,75 m avec une hauteur de stockage de grains de 22,00 m. Elles sont équipées de vis de vidange spécifiques pour évacuer les cônes résiduels lorsque les grains ne s’écoulent plus par gravité. Elles reposent directement sur le radier de fondation en béton armé.

Les 5 cellules à fond penté sont reprises par des portiques métalliques sous lesquels il est possible de circuler. Les poteaux de ces portiques métalliques reposent également sur le radier de fondation en béton armé.

La mission de SERUE Ingénierie a consisté notamment à dimensionner puis à établir les plans d’exécution de coffrage et d’armatures du radier de fondation en béton armé.

Rénovation et restructuration de la bibliothèque des Dominicains à Colmar (68)

CARNET_A3 7#SERUE Ingénierie assure une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet en tant que bureau d’études techniques Structures – Electricité – Chauffage Ventilation Climatisation, V.R.D. – Économie de la construction et la mission de coordonnateur Sécurité des Systèmes Incendie.

Il s’agit de transformer l’actuelle bibliothèque des Dominicains, logée dans l’ancien couvent des Dominicaines, en musée du livre et de l’illustration, en lieu d’exposition, salle de travail pour les chercheurs et un lieu de conservation. Un équipement original qui n’a pas d’équivalent en Europe.

Le projet vise à mettre en valeur ces collections inestimables autant que le patrimoine architectural qui les abrite.

Le travail sur l’ancien couvent, construit au XVe siècle et réhabilité au XVIIIe, consiste en une « redécouverte, un retour aux dispositions anciennes, la recréation de volumes perdus ».

Le bâtiment accueille au rez-de-chaussée un parcours muséographique avec 500 m2 d’espace d’exposition. La salle d’études pour les chercheurs est installée au premier étage sous une charpente remise au jour par la suppression des plafonds.

Le public pourra déambuler dans le cloître qui devient un jardin médiéval divisé
en quatre parterres avec des essences anciennes. Un autre jardin est créé dans
une cour adjacente actuellement inaccessible.