Pont de la Citadelle sur le bassin Vauban reliant Strasbourg à la ville frontière de Kehl en Allemagne

SERUE Ingénierie a assuré la mission de maîtrise d’oeuvre de suivi des travaux (DET) sur ce projet.

La construction du nouveau pont de la Citadelle qui enjambe le bassin Vauban à Strasbourg s’inscrit dans le cadre du projet d’extension de la ligne de tramway D vers la ville voisine de Kehl en Allemagne, dont la mise en service a eu lieu en avril 2017.

L’ouvrage d’art est long de 163 mètres, avec un tablier à 8 mètres au- dessus de l’eau autorisant la navigation des paquebots rhénans et autres porte-conteneurs à grands gabarits.

Le tablier courbé en plan et penté à 4%, est conçu pour accueillir deux voies de tramway, des cyclistes et des piétons. La circulation automobile n’est pas prévue.

Il a été construit par le groupement d’entreprises EIFFAGE METAL / GTM HALLÉ sur une durée de 18 mois.

Les culées du tablier et les massifs d’encastrement de l’arc sont fondés sur des barrettes en béton.

Le tablier a été assemblé sur la berge ouest et a été lancé en 2 phases.

Chaque nouveau tronçon du tablier poussant le précédent jusqu’au franchissement du bassin.

L’arc est unique et enjambe le tablier. La clé de voûte de l’arc, d’une longueur de 80 m, a été montée sur le tablier avant le lançage.

Grand Magasin Primark au centre-ville de Strasbourg (67)

SERUE Ingénierie assure la mission de maîtrise d’oeuvre relative aux structures de ce projet.

Haut lieu de commerce du centre-ville de Strasbourg, le magasin Printemps a fait peau neuve avec une façade moderne en verre et en aluminium, ce qui a permis de valoriser tout le site de l’ilot Kellermann.

Une seconde phase de travaux est entamée avec la construction d’un ensemble immobilier mixte constitué d’un grand magasin de centre-ville se déployant sur 4 niveaux sur une surface totale 8100 m2, de logements en attique de 850 m2 et d’un parking souterrain de 164 places, d’une surface de 6500 m2.

La construction de cet ensemble a impliqué la démolition du parking existant, datant des années 60, situé le long du quai Kellermann.

Le nouveau parking sera composé de 3 niveaux enterrés, situés sous le niveau de la nappe phréatique.

Cette contrainte implique la réalisation d’un cuvelage composé de parois moulées pour les soutènements périphériques, la réalisation d’un bouchon injecté pour les travaux de la phase provisoire et la réalisation d’un radier général de fondation.

Extension et restructuration du Collège Robert Schumann à Benfeld (Bas-Rhin)

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet, ainsi que les missions exécution en tant que bureau d’études techniques Electricité – Chauffage Ventilation Climatisation et V.R.D. ainsi que la mission de coordonnateur Sécurité des Systèmes Incendie.

Le projet d’extension du collège se cale sur le site au nord, par la création de volumes architecturalement identifiés : côté ouest la salle polyvalente et le CDI composent une volumétrie de signal, côté est le volume plus bas se réfère à l’échelle urbaine environnante plus basse. L’identification des deux volumes crée une faille donnant directement sur le hall. Cette composition construit un signal du domaine public et des apports de lumière intéressants sur le hall.

Le collège est équipé d’un système de Gestion Technique du Bâtiment, avec report sur un poste informatique de supervision, assurant les fonctions suivantes :

  • gestion automatique de l’éclairage, avec détection de présence et gradation des luminaires en fonction de la luminosité, et possibilités de dérogation afin de permettre aux utilisateurs de conserver la maîtrise de leur ambiance lumineuse en fonction des activités,
  • pilotage des brise-soleils orientables, selon les données issues d’une station météo, afin d’éviter les surchauffes en période estivale et optimiser les apports solaires,
  • report des alarmes techniques et visualisation des données de comptages,
  • commandes automatiques et manuelles des installations d’éclairage extérieur,
  • visualisation et commandes des installations de chauffage (chaufferie, sous-stations), et de ventilation (CTA),
  • gestion des périodes d’occupation et inoccupation du bâtiment, avec actions sur les équipements d’éclairage, BSO, chauffage, ventilation.