Santé_Brumath 1

Construction d’une unité de Géronto-Psychiatrie à Brumath (Bas-Rhin)

SERUE Ingénierie a assuré une mission de maîtrise d’oeuvre complète y compris l’Exécution pour les lots Structures, Fluides et Electricité, ainsi que le relevé et le diagnostic de l’existant. La mission comprenait également l’Ordonnancement, la Planification et la Coordination (OPC) de l’opération.

La durée des travaux a été d’environ 12 mois. Le site de Brumath était occupé, ce qui a nécessité la mise en place d’un cheminement chantier spécifique pour ne pas perturber le reste du site.

La surface nouvellement construite est de 1 850 m2. Elle comprend:

  • 35 chambres
  • un office où les repas sont réchauffés et où sont assurées les dernières préparations avant le service en salle à manger
  • trois salles à manger
  • des salles de soins
  • des salles d’activités (jeux, activités manuelles, lectures, etc)
  • des bureaux pour les médecins
  • des vestiaires et des sanitaires pour le personnel.

Le projet a été élaboré dans un esprit de développement durable.

C’est ainsi que l’isolation retenue est une isolation par l’extérieur, qui permet d’obtenir les meilleurs coefficients thermiques. Pour la charpente de la terrasse, le choix a porté sur une structure en lamellé-collé, qui associe la légèreté, la durabilité et le moindre coût.
Enfin, la réalisation d’une tranchée d’infiltration pour les eaux pluviales permet de limiter de manière significative les rejets dans le réseau d’assainissement.

Une des particularités de cette extension a été une importante reprise en sous-oeuvre à la jonction entre le nouveau bâtiment et la réhabilitation. Ces travaux ont nécessité d’importantes études en termes de Relevés et de Diagnostic, afin d’être le plus précis et le plus exhaustif possible. Cela a permis de diminuer les risques et les aléas pendant le chantier.

Santé_caritas_3

Maison de retraite “Caritas” à Strasbourg

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète définie selon la loi MOP, augmentée des missions exécution, économie de la construction, systèmes de sécurité incendie, ordonnancement-pilotage-coordination du chantier en site occupé. La restructuration d’un bâtiment de logements en maison de retraite s’est accompagnée d’une extension technique (ascenseurs et escaliers) et de la création d’une unité “Alzheimer”.

La restructuration a permis la mise aux normes des chambres avec agrandissement sur les balcons pour atteindre une surface supérieure à 18m2. Les nouveaux revêtements de surface sont des panneaux à ossature bois pour des raisons de légèreté et de développement durable. La salle à manger a été climatisée et tous les systèmes de ventilation ont été refaits à neuf.

L’ unité “Alzheimer” est un bâtiment neuf donnant accès à un jardin clos. L’ensemble est conçu avec un niveau de sécurité élevé. Les zones de déambulation sont sans obstacle et tous les mobiliers ainsi que les équipements ont été adaptés à cette pathologie.

La centrale de sécurité des bâtiments est entièrement neuve. Les étages ont été compartimentés avec un niveau coupe-feu
deux heures. Le cloisonnement de l’escalier principal et les circulations sont résistantes au feu une heure, avec désenfumage mécanique automatique en cas d’incendie.

La mise en sécurité des systèmes d’alimentation en eau chaude par rapport au risque de légionellose a été traitée d’une manière simple et efficace : une eau chauffée à 70°C est injectée dans les circuits pendant la nuit, avec un fonctionnement en boucle fermée pour des raisons d’économie d’eau.

Santé_Adassa 1

Clinique Adassa à Strasbourg

SERUE Ingénierie a assuré une mission de maîtrise d’oeuvre complète, ainsi que les missions “exécution” et ordonnancement-pilotage-coordination du chantier.

La restructuration et l’extension de la clinique se sont déroulées en plusieurs phases pour 2 raisons essentielles : d’une part, compte tenu de la surface des bâtiments (10 800 m2), il n’était pas envisageable d’effectuer les travauxen une tranche. De plus, le bon fonctionnement de la clinique devait être garanti pendant toutes les phases du chantier. Cela nécessitait de travailler par petits ensembles, de façon à assurer le succès de ces “opérations-tiroirs”, délicates et avec un haut niveau de sécurité. De 1995 à 2003, nous avons ainsi géré deux chantiers par an en moyenne.

La maternité et le service de réanimation ont fait l’objet d’une extension de 800m2. Celle-ci a été montée le long d’un des bâtiments existants grâce à une structure en béton autoportante, simplement liaisonnée “en tête”. Elle est équipée d’un local technique.

L’humanisation des chambres (dont certaines ont été climatisées) et la rénovation des salles d’opération ont, quant à elles, été effectuées grâce à une restructuration interne.

Une cage d’ascenseur assurant l’accès aux 5 étages a été créée dans le bâtiment existant. La principale difficulté a résidé dans le percement de la gaine d’ascenseur puisqu’à chaque niveau, la structure des dalles était différente, nécessitant des calculs techniques très précis au cours de la mission “exécution”.