Extension et restructuration du Collège Robert Schumann à Benfeld (Bas-Rhin)

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet, ainsi que les missions exécution en tant que bureau d’études techniques Electricité – Chauffage Ventilation Climatisation et V.R.D. ainsi que la mission de coordonnateur Sécurité des Systèmes Incendie.

Le projet d’extension du collège se cale sur le site au nord, par la création de volumes architecturalement identifiés : côté ouest la salle polyvalente et le CDI composent une volumétrie de signal, côté est le volume plus bas se réfère à l’échelle urbaine environnante plus basse. L’identification des deux volumes crée une faille donnant directement sur le hall. Cette composition construit un signal du domaine public et des apports de lumière intéressants sur le hall.

Le collège est équipé d’un système de Gestion Technique du Bâtiment, avec report sur un poste informatique de supervision, assurant les fonctions suivantes :

  • gestion automatique de l’éclairage, avec détection de présence et gradation des luminaires en fonction de la luminosité, et possibilités de dérogation afin de permettre aux utilisateurs de conserver la maîtrise de leur ambiance lumineuse en fonction des activités,
  • pilotage des brise-soleils orientables, selon les données issues d’une station météo, afin d’éviter les surchauffes en période estivale et optimiser les apports solaires,
  • report des alarmes techniques et visualisation des données de comptages,
  • commandes automatiques et manuelles des installations d’éclairage extérieur,
  • visualisation et commandes des installations de chauffage (chaufferie, sous-stations), et de ventilation (CTA),
  • gestion des périodes d’occupation et inoccupation du bâtiment, avec actions sur les équipements d’éclairage, BSO, chauffage, ventilation.

Groupe scolaire polyvalent Pierre Pflimlin de Uberach (Bas-Rhin)

SERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre sur ce projet, ainsi que les missions exécution en tant que bureau d’études techniques Electricité – Chauffage Ventilation Climatisation, V.R.D. ainsi que la mission de coordonnateur Sécurité des Systèmes Incendie.

Le projet propose de qualifier le site et d’apporter une nouvelle identité tant conceptuelle que paysagère. Le projet s’identifie par son caractère public, très ouvert sur la commune, mais aussi par la bonne performance des liaisons et des parcours menant au groupe scolaire.

L’organisation proposée est simple, efficace et répond parfaitement aux objectifs du maître d’ouvrage à savoir, une visibilité et un fonctionnement indépendant des trois entités :

  • école maternelle de cinq classes,
  • école élémentaire de dix classes,
  • espace périscolaire et restauration scolaire.

L’école maternelle se déploie par ses volumes bien inscrits dans l’échelle du site, alors que l’école élémentaire « surplombe » le paysage.

Le projet se glisse sur le terrain créant deux « plateaux » accueillant chacun une fonction précise totalement de plain-pied :

  • plateau haut avec école maternelle et périscolaire,
  • plateau bas avec école élémentaire.

Le projet joue avec les textures, avec des volumétries ouvertes, architecturalement dynamiques, qui s’identifient comme des « nids suspendus ».

Le groupe scolaire est orienté est-ouest afin de favoriser le maximum d’espaces de classes avec une vue sur le paysage à l’est. Les espaces mutualisés périscolaires, salles de jeux, restaurations relient les deux écoles sur un ensemble nord-sud.

Enregistrer

Enregistrer

Aménagement d’un parc central au sein du Campus de l’Université de Strasbourg (67).

©AIRDIASOL.Rothan_DSC_4991-carréSERUE Ingénierie a assuré une mission complète de maîtrise d’oeuvre d’aménagement et de viabilité structurante sur ce projet.

Le périmètre du parc central, de 100 000 m2, se situe au centre du Campus Universitaire de l’Esplanade.

L’objectif fi xé par l’Université de Strasbourg a été de créer un parc urbain respectueux de l’environnement et ouvert à tous, un lieu de convivialité contribuant à l’attractivité du campus.

Sa réalisation a été une priorité en opposition avec d’autres projets dont les aménagements extérieurs se font en fi n de projet.

Le parc central fait partie d’une opération globale, il en est le coeur autour duquel les restructurations des bâtiments se feront.
Un cheminement structurant se développe en « équerre » nord/sud (Chimie & Droit) et est/ouest (Patio – Atrium – Portique – Escarpe). Ce double axe très marqué (dallage pierre) sert de repères dans l’espace.

Il voit converger vers lui, nombre de circulations transversales qui opèrent le passage d’une structure urbaine, alignée vers une structure plus ouverte, plus aléatoire, plus naturelle.