Diapo31_Mézières#

Alfred Mézières aurait trouvé les mots justes pour décrire cet établissement futuriste et résolument vert…

Dans le cadre du projet de réhabilitation et extension en site occupé du lycée Alfred Mézières à Longwy, les travaux suivants seront entrepris : restructuration, démolition et reconstruction, voir construction ex nihilo de nouveaux bâtiments selon cas.

Le projet sera réalisé en deux tranches avec un phasage complexe rendu nécessaire par le fait que les travaux se feront en site occupé. Les travaux globaux seront prévus sur 5 ans à minima, à partir du début de l’année 2014.

L’intégralité des installations techniques des bâtiments seront refaites à neuf, à noter la création de deux chaufferies et d’un poste de transformation haute tension.

Les bâtiments neufs seront conformes à la réglementation RT 2012. Les bâtiments réhabilités répondront à la réglementation thermique « réhabilitation ».

Les structures des nouveaux bâtiments administration et ateliers seront en béton armé avec le franchissement de portées importantes et de longs porte-à-faux.

Le bâtiment gymnase sera réalisé en béton armé pour la partie infrastructures et en bois lamellé-collé pour la superstructure avec des portées jusqu’à 29 m environ.

reportage salle roger bello-03-2014

La commune de Pagny sur Moselle (54) fait le forcing en offrant à ses jeunes sportifs, un complexe ultra moderne.

La Commune de Pagny-sur-Moselle a fait construire une nouvelle salle des sports de 2 376 m², comprenant de nombreux équipements très complets, essentiellement pour la pratique du judo mais aussi le hand-ball, le volley-ball et le badminton.

Les structures de la salle des sports sont en béton pour les fondations, dallages, infrastructures, gradins et en bois avec utilisation de poutres treillis mixtes lamellé-collé et acier et des murs à ossatures bois.

Le bâtiment est équipé d’une ventilation double flux avec récupération de l’air extrait et d’une chaufferie gaz à condensation, ce qui lui a permis d’être classé en bâtiment T.H.P.E. De même, le bâtiment est extrêmement bien isolé, s’approchant du niveau d’un bâtiment basse consommation.

Un accent a été mis sur l’éclairage de la grande salle de compétition grâce à 3 niveaux d’éclairement, des gradations et une mesure en temps réel de l’apport en éclairage naturel.

À l’échelle du site, le parti d’implantation a dû répondre à de nombreux enjeux.

Le parti choisi optimise les surfaces limitées du terrain d’assiette du projet, afin de différencier et de structurer les fonctionnalités des espaces extérieurs.

école de niederhausbergen-67-alsace-reportga au sol 02-2014

Quand l’imaginaire de Jules VERNE revisite le groupe scolaire de Niederhausbergen (67)

Le projet de groupe scolaire est au cœur d’un ensemble déjà construit. Il apparaît comme un élément de « synthèse », qui doit mettre en relation les deux bâtiments préexistants. La particularité du site a permis de proposer la réalisation d’un groupe scolaire visible et surtout accessible des deux rues le bordant.

La construction du groupe scolaire s’est faite en répondant aux objectifs de qualité environnementale.

Cela s’est ressenti dans le choix des systèmes de construction (structure mixte béton et bois, panneaux type OSB pour l’acoustique, …) et des énergies (chaudières gaz, centrale de production photovoltaïque…), mais aussi toit végétalisé.

Le bâtiment neuf est conforme à la RT 2012 (Consommation d’Energie Primaire (Cep) optimisé de 57 kWhep/m²/an).

Le mélange entre structure lourde en béton et structure légère en murs à ossature bois permet d’offrir aux occupants un excellent confort.