Vu dans le Moniteur : avec discrétion, SERUE déploie sa palette de talents.

À l’occasion de l’inauguration de l’extension de la ligne D du tramway de l’agglomération strasbourgeoise vers la ville de Kehl en Allemagne, SERUE Ingénierie a eu droit aux honneurs de la presse nationale avec un bel article du MONITEUR dans son n°5931 de juillet 2017.

Le journaliste Christian Robischon a dressé un portrait des plus flatteur du bureau d’études strasbourgeois et a saisi les grandes lignes de force de cette entreprise atypique.

Il est vrai que SERUE INGENIERIE a des arguments à faire valoir. Déjà sa longévité, très peu d’entreprises peuvent s’enorgueillir de fêter plus d’un demi siècle d’existence et quatre générations de dirigeants, et tous issus de la promotion interne.

Sa marque de fabrique, c’est le chantier complexe par nature : ouvrages d’art, travaux en site occupé, réhabilitation ou reconversion de bâtiments historiques… L’entreprise réalise les 2/3 de son activité avec des collectivités publiques et territoriales.

SERUE Ingénierie a largement contribué à la métamorphose de la Capitale Européenne avec des constructions emblématiques comme par exemple la construction du Parlement Européen, le réseau de tramway de Strasbourg Eurométropole, le parking en silo de la Gare TGV, l’extension du Palais de la Musique et des Congrès (PMC) ou dernièrement le suivi des travaux du pont de la Citadelle, avec son design de grand échassier posé sur le bassin Vauban dans le port fluvial de Strasbourg.

Pour le tandem à la tête de SERUE Ingénierie, Martial Deboeuf Président et Thierry Schmitt Directeur Général, le secret de cette réussite pourrait se résumer en deux mots : force et souplesse. Quelque soit le projet, ces deux qualités apportent sérénité et confiance aux maîtres d’ouvrages et à tous les partenaires travaillant sur les projets.

Pour Martial Deboeuf, « notre force réside avant tout dans les équipes de SERUE, riche d’une mémoire vive et dans ses valeurs ». Valeurs que SERUE a voulu inscrire à travers une charte comme faisant partie de son patrimoine. D’ailleurs, l’entreprise s’est vue décerner le label Alsace Excellence qui est attribué aux entreprises alsaciennes répondant à des critères de performances économiques, mais aussi environnementaux et sociétaux.

« Notre souplesse, c’est notre capacité d’écoute, d’anticipation, d’intégration et la formation de nos collaborateurs » surenchérit Thierry Schmitt (DG). Concrètement l’informatique a révolutionné la façon de travailler CAO, PAO, les logiciels scientifiques sont omniprésents dans l’entreprise, dans tous les départements et même sur les chantiers. SERUE est l’un des rares bureaux d’études à proposer aujourd’hui du BIM (bâtiment numérique 3D).

Pour garder cette souplesse, gagner en réactivité et rester compétitif, le bureau d’étude a élargi sa palette de missions : OPC, CSSI… et de métiers pour répondre à un spectre plus pointu et plus large de demandes.

Avec ses atouts, les dirigeants de SERUE Ingénierie ont toutes les raisons d’être confiant dans l’avenir. Dommage que la discrétion soit une vertu bien silencieuse !

 

Crédit photo : reproduction de la couverture du magazine Le Moniteur n°5931 de juillet 2017